Quand l’Espagne de Franco et ses secrets sont racontés

Une plongée dans l'Espagne de Franco, où les secrets sont multiples, entre ceux qui ont peur de parler sous peine de mourir et les autres qui font régner la terreur. Coup de cœur pour ce roman, où se mêlent sentiments et rebondissements, et que l'on ne veut pas lâcher !  

Ce document a été créé et certifié chez IGS-CP, Charente (16)

"Madrid, été 1957. Passionné de photographie, Daniel Matheson, 18 ans, découvre l'Espagne à travers l'objectif de son appareil. Il loge au quartier général de la haute société américaine : l'hôtel Castellana, où travaille la mystérieuse et magnifique Ana Torres Moreno."

Malgré leur différences, notamment sociales, les deux jeunes gens se rapprochent. Et, petit à petit, Ana révèle à Daniel un pays où la dictature fait régner la peur et l'oppression, hanté par de terribles secrets... Bien loin de ses habitudes de riche Texan, il va découvrir une facette plus noire de l'Espagne fasciste de Franco

Ainsi au début de son séjour, il se retrouve à prendre en photo une soeur avec un bébé mort dans les bras. Juste après avoir déclenché son appareil, il se fait arrêter par la "Guardia Civil". Il réalise donc aussitôt que tout le monde est surveillé et que le silence est d'or. Il vaut mieux fermer les yeux sur certains événements...

Mais, Daniel a une âme de photojournaliste et veut à tout prix comprendre Ana. Pour ce faire, il veut connaître l'Espagne, la vraie ! De page en page, on plonge avec cet Américain dans ce pays où pauvreté et oppression sont le quotidien de ceux qui le plus souvent sont aux services des riches touristes...

Les stigmates de la guerre civile sont bien visibles et certains doivent vivre tête baissée et en silence comme Julia, la jeune mère apeurée qui doit travailler sans relâche pour que son bébé ne meurt pas de faim. Son frère, Rafa, travaille avec son ami Fuga à l'abattoir et au cimetière, où certains cercueils d'enfants semblent bien légers...

Les secrets semblent être les vrais héros de cette histoire poignante. Ce roman documenté est si prenant que l'on ne veut pas s'arrêter, même si la fin approchant, le lecteur aura envie de ralentir pour éviter que la fin n'arrive trop vite, tout en ayant envie de savoir ce qu'il va se passer... Un seul conseil : découvrir ces destins croisés !

Hôtel Castellana, de Ruta Sepetys, éd. Gallimard jeunesse, 592 p., 19 euros. Dès 13 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *