Quand les livres font mouche !

Voici une courte sélection de livres, tous issus de la collection Mouche des éditions L'école des loisirs, pour les enfants dès 7 ans.

"Il a des petits yeux tout jaunes. Et un sourire à faire peur. Il a une langue bicolore. Une bouche molle, une voix métallique, et en plus… il rote. Dès que je ferme les yeux, je le vois : le monstre qui se cache derrière mes paupières. Il est là la nuit, dans le noir. Et dans la classe aussi. Et à la maison, chaque fois que je pense à mon petit frère."

Pire, le monstre se met à parler à Gustave... Et quand il rentre à la maison, alors qu'il a besoin de tout raconter à ses parents, ceux-ci sont partis à l'hôpital. Théo, son petit frère, a avalé son savon à bulles. La nounou va s'occuper de lui. Le soir impossible de fermer l'oeil : non pas qu'il pense à son petit frère, mais plutôt au monstre !

Heureusement, Nora est là pour le rassurer. Et puis, le monstre lui promet de ne pas l'embêter. Le garçon passe une bonne nuit. Au réveil, le monstre est toujours là. Paul, le copain de Gustave a une idée : il suffit de le dessiner et il partira. Théo rentre de l'hôpital, Gustave traîne au lit... Il se sent coupable.

Gustave s'excuse d'avoir mis le savon à une hauteur où son frère pouvait l'attrapper. Ses parents, eux, reconnaissent être les vrais "coupables". Depuis, comme par magie, le monstre a disparu... Une belle histoire  sur la jalousie et l'amour. Les illustrations de Louis Thomas sont drôles et tendres. Ce monstre ne ferait presque pas peur au final.

Un monstre est entré dans ma vie, de Nathalie Kuperman, illustré par Louis Thomas, éd. L'école des loisirs, 79 p., 8,50 euros. Dès 7 ans

Catherine, la maîtresse, en a marre : ses élèves ne font que bavarder. Elle est désemparée. Pourtant ce n'est pas sa première classe. Elle se souvient des règles qu'il faut appliquer pour que le calme règne et enfin, du haut de ses 2 mètres, peu de choses peuvent l'impressionner.

Comment neutraliser ces bavardages ? Ses élèves, eux aussi, ont des choses à partager. Chacun leur tour, sur une double-page, ils apparaissent et témoignent : leur silhouette et leur prénom, à droite, et dans une bulle leurs ressentis à gauche. Catherine va finir par se résigner et trouver une solution originale pour que tous s'y retrouvent...

Une histoire qui permet aux enfants de se mettre à la place de leur professeur et de comprendre comme, parfois leur métier est compliqué. Les dessins de Iris de Moüy sont très importants pour pouvoir illustrer ce roman qui évoque les sentiments et donc beaucoup de choses abstraites... Un livre drôle aussi !

La classe pipelette, de Susie Morgenstern, illustré par Iris de Moüy, éd. L'école des loisirs, 88 p., 8,50 euros. Dès 7 ans

C'est la rentrée à Diderot. Nat se retrouve au premier rang, à côté de la nouvelle, une fille qu'elle a déjà repérée dans la cour. En effet, celle-ci porte un Tshirt sur lequel est écrit "J'ai besoin d'un café". Les deux filles commencent à faire connaissance. Sa camarade s'appelle Mimi et vient de Reuilly."On veut tout savoir l'une de l'autre."

Mimi invite Cat à dormir chez elle. La mère de Mimi est décoratrice d'intérieur, alors leur duplex est particulier comme la balançoire suspendue à une poutre du plafond. Mimi veut faire le même métier que sa mère et a donc décoré elle-même sa chambre. Elle dort dans une mezzanine, Cat n'en revient pas !

La fois d'après, les parents de Cat emmènent Mimi à une exposition."Il y a des jeux à faire à deux, un écran de cinéma à regarder sur un lit et plein de dessins partout. Des dessins qui racontent pourquoi vers 12 ou 13 ans on commence à avoir des poils et des boutons et pourquoi on tombe amoureux ou comment embrasser sur la bouche."

Cat et Mimi ont juré de ne plus se quitter. Jusqu’à ce que Nat tombe malade. De retour en classe, elle apprend que pendant son absence Mimi a invité Angèle à dormir chez elle ! Depuis, Nat a terriblement mal... Une histoire touchante d'amitié naissante, où le lecteur se reconnaîtra forcément. En outre, ce récit est vivant car raconté à la première personne.

Ma meilleure amie a une meilleure amie, de Dominique Souton, illustré Pascal Lemaître, éd. L'école des loisirs, 109 p., 9,50 euros. Dès 8 ans

2 réflexions au sujet de « Quand les livres font mouche ! »

  1. Ping : Quand une grand-mère découvre les joies d’Internet… | Les enfants à la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *