Quand les loups ne sont pas les meilleurs amis de l’homme

Ghislaine Roman et Réhis Lejonc emmènent les lecteurs dans les confins de la Mongolie, en compagnie du jeune Bagdan et de son aigle.

bagdan-et-la-louve-aux-yeux-dor-lesenfantsalapage

"C'était le début du printemps et les montagnes encore enneigées semblaient toutes proches tant l'air était clair et pur. Bagdan s'était levé tôt pour chevaucher en compagnie de son aigle. Il avait longé la rivière et se trouvait à présent au pied d'une colline percée de dizaine de terriers."

Le jeune garçon est passé maître dans l'art subtil de la chasse à l'aigle. Tous les jours, il sillonne les montagnes de l'Altaï en compagnie de son oiseau majestueux, perché sur son bras. Ainsi lorsqu'un lièvre détale entre les jambes de son cheval, il retire le capuchon qui couvre la tête du volatile. Le rapace fonce sur l'animal apeuré...

Sur le chemin du retour, la terre tremble, des pierres tombent de la montagne : un tremblement de terre ! Puis, il entend des cris... Il découvre une louve grièvement blessée. Alors que ces animaux sont considérés comme les premiers ennemis de son peuple, Bagdan décide de l'aider.

Tout d'abord, il la dégage de l'amas de pierres sous lequel elle est coincée. pour qu'elle se rétablisse au plus vite. Lorsqu'elle réussit à avancer, elle retrouve cinq petits qui étaient restés cachés. Emu, Bagdan dépose le lièvre auprès de la mère et ses louveteaux pour qu'ils puissent se nourrir.

Mais, son oncle lui raconte comment, un jour, les loups ont attaqué leur camp, ont détruit leurs yourte et volé leurs provisions... Voilà pourquoi ils les détestent tant. Mais, en réalité, les loups n'y sont pour rien ! Bagdan va alors vivre une drôle de période durant laquelle il va se cacher pour rendre visite à son amie la louve.

Un magnifique conte signé Ghislaine Roman qui conduit le lecteur tout droit en Mongolie où les coutumes ont la vie dure. Comment faire accepter que les loups ne sont pas ceux que son clan croit ? Les illustrations sont superbes : on est aux côtés de Bagdan et au cœur de la meute avec cette louve aux yeux d'or.

Bagdan et la louve aux yeux d'or, de Ghislaine Roman, illustré par Régis Lejonc, éd. Le Seuil jeunesse, 56 p., 15 euros. Dès 6 ans 

Une réflexion au sujet de « Quand les loups ne sont pas les meilleurs amis de l’homme »

  1. Ping : Quand une histoire émouvante transporte au Japon | Les enfants à la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *