Quand des Français étaient contraints à l’exil dans leur pays

Une enquête historique et sociologique passionnante sur un pan méconnu des relations entre la France métropolitaine et ses DOM.

Peyi an nou

Dans les années 1960, une agence d’État est créée pour soutenir la relance de l’économie française. En vingt ans d’existence, le Bumidom (le Bureau pour le développement des migrations dans les départements d’Outre-Mer) aura organisé l’émigration de 160 000 personnes originaires des DOM.

Ces personnes originaires de la Guadeloupe, de la Guyane, de la Martinique et de La Réunion se retrouvent ainsi à vivre en France. Péyi an nou est une enquête pour comprendre la politique et le fonctionnement du Bumidom, ses répercussions, son héritage. Il n’est pas toujours facile de connaître ses origines...

Ce bel album est un hommage à ces Français contraints à l’exil dans un pays qu’ils pensaient être le leur, mais où tout était différent. L'auteur, Jessica Oublié, née à Paris, d'une mère guadeloupéenne et son père martiniquais, arrivés en métropole quand ils avaient 14 et 15 ans, a enquêté pour tenter de comprendre qui elle est.

Péyi an nou, de Jessaica Oublié, illustré par Marie-Ange Rousseaux, éd. Steinkis, 176 p., 20 euros. Dès 11 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *