Quand un doudou peut en cacher un autre

Après Le Gros Chagrin, voici une nouvelle histoire toute en tendresse signée Hubert Ben Kemoun. Une plongée dans l'univers des doudous...

Ce matin, alors que tous les enfants rangent leur doudou sur l'étagère spéciale, Soledad créée la surprise en déposant, non pas Loupette, sa petite poule grise, mais Pimpin, un lapin rose aux oreilles vertes... Qu'est-il arrivé à Loupette ?  Qui est ce nouveau venu ? C'est l'heure des présentations et des questions !

Kiki l'éléphant est le premier à s'adresser à Pimpin, puis Lala, le petit âne gris s'empresse de demander où est Loupette et surtout si Soledad a perdu son doudou. Alors que tous se lamentent sur le pauvre sort de la poule grise et imaginent les pires choses, Pimpin tente d'expliquer la situation. Difficile de se faire entendre. Mais il y parvient enfin.

L'explication est simple : Soledad est allée chez sa grand-mère dimanche et a oublié Loupette. Quand elle a réalisé son absence, il était trop tard pour retourner la chercher. Mais, comme la petit fille possède de nombreux autres doudous (un pour le bain, un pour les voyages...), elle a choisi Pimpin pour l'accompagner à l'école.

Un livre tendre avec des dessins colorés qui collent parfaitement avec le monde des enfants. Grâce au soin apporté aux expressions, les doudous semblent bel et bien vivants. Une histoire que l'enfant a déjà connu et dans laquelle il va se retrouver. Une façon drôle d'aborder un thème crucial : que faire lorsque l'on perd son doudou ?

Le nouveau doudou, de Hubert Ben Kemoun, illustré par Charlotte Roederer, éd. Nathan, 32 p., 10 euros. Dès 3 ans

5 réflexions au sujet de « Quand un doudou peut en cacher un autre »

  1. Ping : Quand la mode passe… | Les enfants à la page

  2. Ping : Quand la musique classique est accessible aux plus jeunes | Les enfants à la page

  3. Ping : Quand un cadeau s’envole, commence une course folle | Les enfants à la page

  4. Ping : Quand les enfants racontent l’histoire avec leurs mots | Les enfants à la page

  5. Ping : Quand lire devient facile et ludique pour les dyslexiques | Les enfants à la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *