Quand un prince redonne la joie de vivre à une maman tigre

Voici un joli conte asiatique où un roi doit se résoudre à offrir son fils à une tigresse, emplie de chagrin, pour stopper sa fureur destructrice.

Au plus profond de la forêt, la Tigresse pleure la mort de ses petits. Des chasseurs les ont tués. Depuis, elle rôde autour des villages, le coeur empli de haine et de chagrin. Un soir, elle détruit les maisons, dévore les hommes et les bêtes, mais cela n'apaise pas sa colère, au contraire.

Le pays est alors plongé dans la terreur. Le roi consulte la vieille Lao Lao, qui lui déconseille formellement de lever une armée. Une seule chose, selon elle, peut apaiser sa colère. Le roi doit lui donner son fils unique, Wen. Le roi et la reine ont le coeur brisé. Wen est si petit ! Pourtant, ils se résignent...

Le père accompagne le tout petit garçon aux abords du territoire de la Tigresse. Wen lui dit alors : « Je n'ai pas peur ». Il marche longtemps, puis, fatigué, s'endort au pied d'un arbre. La Tigresse a senti son odeur. Le félin s'approche et au moment de le prendre dans sa gueule, les souvenirs de ses petits affluent...

Une magnifique histoire d'amitié et de partage. Réédité en petit format, ce livre offre tout de même des illustrations magnifiques et permet de découvrir à moindre coût ce récit touchant, primé à de nombreuses reprises. Cette mère, emplie de chagrin devient méchante, puis réapprend à protéger et transmettre.

Le prince tigre, de Jiang Hong Chen, éd. L'école des loisirs, 45 p., 5,10 euros. Dès 5 ans

Une réflexion au sujet de « Quand un prince redonne la joie de vivre à une maman tigre »

  1. Ping : Quand le courage permet de déplacer une montagne | Les enfants à la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *