Quand un quartier laisse la vie l’envahir, place aux sourires !

Aux côtés du mouton à lunettes, d'autres personnages sont à découvrir dans cet immeuble, au fil des saisons. Un ouvrage émaillé de détails...

Le narrateur est un mouton à lunettes. Ce soir-là, il regarde par la fenêtre et il trouve la vie calme, voire trop tranquille dans son quartier. Puis, petit à petit, de nouveaux habitants vont s'installer et tout va changer, au grand dam des moutons... Mais, au moins, les sourires ont remplacé les grises mines.

Tout d'abord, c'est une famille de loups à moto qui arrive. Evidemment, au milieu des moutons, ça fait tâche... Pour certains, c'est même la panique ! Ils quittent les lieux. Le narrateur, toujours à sa fenêtre trouve cela génial : "Enfin du changement !"  Puis, débarquent des vaches écologistes, un cochon photographe, des cigognes sur le toit...

La mercerie devient bientôt un café, tenu par des crocodiles ! Les moutons désertent de plus en plus, au fur et à mesure que le quartier se transforme. Des éléphants mélomanes mettent l'ambiance. Tiens, le mouton à lunettes aperçoit "la plus ravissante des moutonnes" sous ses fenêtres. Il lui déclare sa flamme...

Certains s'installent, d'autres détalent ! Voici une girafe et même une pieuvre qui tricote des petits bonnets pour les poissons… Les enfants jouent, le policier ne porte plus son uniforme, un jardin voit le jour... La famille du narrateur s'agrandit. Un bel album, où petit à petit la vie et toutes ses couleurs envahissent tous les coeurs !

Merveilleux voisins, de Hélène Lasserre, illustré par Gilles Bonotaux, éd. Le Seuil jeunesse, 32 p., 12,90 euros. Dès 4 ans

Une réflexion au sujet de « Quand un quartier laisse la vie l’envahir, place aux sourires ! »

  1. Ping : Quand un quartier évolue dans le temps | Les enfants à la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *