Quand un voyage intérieur est partagé en BD

L'adaptation en bande dessinée du best-seller de Sylvain Tesson. Une plongée magnifique dans les forêts glaciales de Sibérie !

Dans les forêts de Sibérie

Peut-on se détacher complètement du monde des hommes ? Quitter la ville et son quotidien pour aller vivre au bout du monde, tel est le défi que s’est donné Sylvain Tesson. De février à juillet 2010, l’écrivain voyageur a choisi de vivre la fin de l’hiver puis le printemps sibérien : il a ainsi réalisé un rêve !

Habitant seul une cabane au bord du Lac Baïkal, il s’est plié au silence en choisissant de vivre lentement, environné de livres, de vodka et de souvenirs. Sans déranger la nature mais en s’interrogeant avec elle dans une introspection au long cours, Tesson a marché, exploré, pêché, coupé du bois et beaucoup observé.

Plus tard, il s'entoure de deux chiens qui le préviendront si un ours s'approche. L'auteur a raconté ces six mois loin de la France dans son livre paru chez Gallimard en 2011. Par un dessin tout en couleur, Virgile Dureuil en propose pour la première fois une adaptation en bande dessinée.

Un album qui offre une plongée dans ce paysage des forêts de cèdres glaciales de Sibérie en compagnie de Sylvain Tesson qui partage ses sensations et ses ressentis. Il se confie : "Je veux m'enraciner, devenir de la terre après avoir été du vent." Il explique se sentir libre puisque ses jours le sont : fini le temps qui lui échappe en ville.

Le lecteur découvre la nature immaculée mais colorée parfois par quelles gouttes de sang, témoins de "la tragédie sauvage" de la nuit, où lynx, loups et renards sortent. Au final, contrairement à l'état, "la forêt ne juge personne, elle impose sa règle." Une introspection qui à certains moments le confrontent à ses fantômes...

Dans les forêts de Sibérie, d'après le récit de Sylvain Tesson, de Virgile Dureuil, éd. Casterman, 18 euros. Dès 14 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *