Quand une princesse n’attend plus l’amour et le trouve, seule

Attention, les princesses ne se laissent plus marcher sur les pieds et c'est drôle !

un-jour-mon-prince-viendra-lesenfantsalapage

Attendre le prince charmant... Quel ennui ! "Un jour ton prince viendra, il t'embrassera, et de toi une femme il fera...", lui dit sa mère. "Oui, mais quand ?", répond la princesse. Elle en a assez. La reine insiste : "Attends et fais-toi belle". Alors, chaque matin c'est le même rituel : elle peigne ses longs cheveux, revêt sa plus belle robe... Et attend.

Un jour, lasse, elle interpelle le premier qui passe près du château. Le prince la trouve jolie et n'a qu'une idée en tête : l'embrasser. Mais, il est tout de même prudent ! "Une sorcière vous a-telle lancé un sort odieux ?" Il poursuit : "Avez-vous été capturée par un terrible dragon ?" et "Etes-vous d'une lignée de 1001 princesses comme le veut la tradition ?"

Enfin, il l'embrasse. Beurk ! Il avait une haleine de cornichons... Et puis son programme ne convient pas franchement à la princesse. Faire les courses et s'occuper des enfants et de sa mère (qui n'a pas l'air très avenante) ? Il n'en est pas question ! Cette histoire de prince charmant ne lui plait plus du tout. Elle préfère partir à l'aventure...

Elle s'achète une maison au bord de la mer : elle vit heureuse avec sa poule aux œufs d'or. Pendant ses batailles, elle a refusé la main d'un prince. "Mais un jour qu'elle réparait le toit de sa maisonnée, la princesse aperçut son voisin..." Ils vécurent heureux et eurent des enfants, ce qui n'empêche pas la princesse de repartir à l'aventure. Rafraîchissant !

Un jour mon prince viendra (ou pas), de Sandra Nelson, illustré par Rémi Saillard, éd. Gautier-Languereau, 40 p., 12 euros. Dès 4 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *