Quand vivre en pyjama n’est pas si parfait que cela

Voici un livre pour tous ceux qui pensent que passer sa vie en pyjama est une existence de rêve !

"Tous les matins, j'entends maman crier : - Habille-toi, mon chou ! Oui, mais NON, j'en ai marre de m'habiller ! Alors aujourd'hui j'ai décidé que je passerais le reste de ma vie en PYJAMA !" En voilà une bonne idée ! À bas la routine ! Mais, ce n'est pas tout, le héros en a également assez de se rendre à l'école...

Au début, les parents ne sont pas pour. Mais, sa maman rmarque qu'il est déjà prêt et réalise le temps gagné, elle part travailler. Puis, son père fait le même constat et laisse son fils à la maison. Ils cèdent rapidement, en voyant combien leur vie à eux devient plus facile L'enfant, étonné, passe sa première journée seul à la maison en PYJAMA.

En revanche, le soir, lorsque ses parents rentrent, il sent une odeur horrible au moment du dîner... Quoi ? Manger du vieux poisson et des brocolis ? Impossible ! Il leur écrit alors une lettre. Ses parents réalisent qu'ils n'auront plus besoin de cuisiner et acceptent. Ils font livrer douze cartons de chips et autres bonbons dans le salon.

Plus qu'une seule règle : aller dormir à une heure raisonnable tous les soirs. Le petit garçon laisse alors un mot sur la porte du salon. Il y explique tout ce qu'il souhaite faire dans sa nouvelle vie en terminant ainsi : "et, si cela ne vous dérange pas, SANS JAMAIS ME COUCHER." Il devient de plus en plus gros puisqu'il n'a plus d'activités...

Il décide alors de prendre l'air : il soulève le toit de la maison. Arrivé à l'école, la maîtresse lui explique qu'ils n'acceptent pas les enfants de 8 mètres de haut ! Un album drôle dans lequel ce sont finalement les parents, malins, qui font la leçon à leur enfant. Il ralise petit à petit que ses obligations quotidiennes n'ont pas que des inconvénients...

Ma vie en pyjama, de Pauline Martin, illustré par Eric Veillé, éd. L'école des loisirs, 36 p., 12,20 euros. Dès 3 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *