Quand les préjugés sont mis à mal

Voici une histoire pour les tout petits où le loup se montre sous un autre jour...

Ah le loup ! Voici l'un des paradoxes des enfants : il est l'un des personnages qu'ils adorent parce qu'ils en ont peur. Tiloup habite au milieu de la forêt avec sa maman et son petit frère. Malheureusement, depuis trois jours, il est malade et ne peut aller à l'école. Son copain Lougris lui apporte ses devoirs.

Tiloup, qui est très courageux fait ses leçons, malgré la fièvre. Quand, soudain, il aperçoit par la fenêtre son pire cauchemar : Bob le loup qui se promène non loin de sa maison... Est-ce vraiment lui, le mangeur d'enfants, ou la fièvre qui lui joue des tours ? Sans en avoir la certitude, de peur, Tiloup sévanouit...

Sa maman panique, crie, pleure et appelle à l’aide ! Mais le seul qui propose son aide n'est autre que Bob. Comment faire ? La maman de Tiloup n'a pas le choix et doit lui confier son enfant. Bob lui promet de l'emmener à l'hôpital pour le confier à un médecin. Le gros loup rouge disparaît en portant Tiloup sur son dos...

Une jolie histoire qui permet d'expliquer aux enfants qu'il ne faut pas s'arrêter aux préjugés et ne pas juger trop vite les gens, surtout sans les connaître. Une belle leçon qu'ils pourront appliquer à d'autres situations. Les dessins signés Ronan Badel, spécialiste de l'édition jeunesse, sont emplis de petits détails rigolos.

Quant au texte, il est poétique et adapté aux petits, notamment lorsqu'il évoque "la saison des arbres sans feuilles". Puis, quand Bob arrive en ville "avec les hommes et leurs machines qui roulent dans tous les sens (...) en faisant plein de fumée qui pique les yeux." Une amitié hors norme à découvrir au plus vite !

Bob le loup, de Jean-Luc Le Pogam, illustré par Ronan Badel, éd. P'tit Glénat, 40 p., 11 euros. Dès 4 ans

2 réflexions au sujet de « Quand les préjugés sont mis à mal »

  1. Ping : Quand les saisons dictent leurs lois | Les enfants à la page

  2. Ping : Quand un enfant aux super-pouvoirs a peur du métro | Les enfants à la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *