Quand une île triste devient un refuge empli d’espoir

Coup de cœur pour ce sublime album qui raconte l'histoire de Rita, une jeune Londonienne, qui rend visite à sa grand-mère en Crète. Maria se souvient alors de son enfance, de la lèpre qui a touché de nombreux habitants. Elle raconte son passé, son histoire à sa petite fille. Un récit touchant.

L'île de Maria

Comme tous les étés, Rita, petite Londonienne, rend visite à sa "giagia", sa grand-mère, Maria Petrakis, en Crète. Alors qu'elle regarde de vieilles photos de famille, Rita interroge sa grand-mère sur sa jeunesse. Maria propose à Rita de se rendre dans son village natal, à Plaka : elle se replonge alors dans ses souvenirs et raconte son histoire.

La vie de Maria a basculé le jour où sa mère, Eleni, la maîtresse du village, et son meilleur ami et voisin Dimitris ont contracté la lèpre. Ils ont dû être confinés sur l'île de Spinalonga pour se soigner de cette terrible maladie. Grâce aux lettres et aux dessins de sa mère et de Dimitris, Maria apprend tout de la vie sur l'île.

Et puis, tous les matins, ils se font signe... Mais, les lettres se font de plus en plus rares car la santé de sa mère décline. Celle-ci finit par succomber à la maladie. Quelques années plus tard, Maria, malade à son tour, est envoyée sur l'île où elle retrouve Dimitris. Désireuse d'aider, elle rejoint les infirmières et assiste un médecin.

Ce dernier est venu tester un nouveau traitement pour sauver les habitants de l'île. A son contact, Maria va en apprendre davantage sur la lèpre. Plus tard, c'est avec ce médecin, devenu son mari, qu'elle voyagera dans le monde entier (Inde, Nigéria, Brésil) pour aider à vaincre cette maladie.

Au fil des pages de cet album magnifiquement illustré par Gill Smith, on passe, avec Rita, de la tristesse et du désespoir au bonheur et à l'espoir. Cette histoire touchante, racontée à hauteur d'enfant, est inspirée de L'Île des Oubliés de Victoria Hislop. On y découvre la Crète et on en apprend davantage sur cette terrible maladie qu'est la lèpre.

L'île de Maria, d'après le best seller de Victoria Hislop, illustré par Gill Smith, éd. Gründ, 96 p., 14,95 euros. Dès 10 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *