Quand de super-héros sont sublimés dans un album

Une bande de super-héros plus vrais que nature vont tout faire pour retrouver un diamant volé. Découvrez leurs portraits et leurs pouvoirs ! 

Voici l'un de mes coups de cœur de cette fin d'année. Un magnifique album grand format qui laisse autant de place aux dessins qu'à l'histoire. Côté texte, la première page est écrite par la rédactrice en chef de La Gazette de Paname. Lili Marcovitch, nous explique qu'un portrait de super-héros sera dressé par un reporter, chaque vendredi, dans le journal.

Le très célèbre diamant l'œil du dogue a été dérobé au musée de Paname. La police est chargée de l'enquête et, selon le premier portrait, le voleur est La Transmuraille. Angèle Passemuret, de son vrai nom, a la capacité de passer entre les murs. Elle vend ses services au plus offrant, elle fait donc le coupable idéal.

L'inspecteur, J.P. Bonhomme fait alors appel aux services d'un autre super héros, Il Devinetto. Si la Transmuraille s'est échappée, son regard a croisé Madame Eugénie, l'autre nom d'Il Devinetto, et la diseuse de bonne aventure a lu le nom du commanditaire. Il s'agit d'Aldo Malusconi, le directeur de l'Opéra de Paname.

Chaque super-héros a sa carte au Formidable club, où l'on peut croiser le directeur, Encéphalo, au savoir infini, El Minus, qui réduit sa taille à volonté, Le Vibrato a, lui, le pouvoir d'entendre le plus petit son. Chacun aide la police dans son enquête grâce à ses pouvoirs extraordinaires. Le lecteur apprendra ainsi que si certains sont immortels comme Clockman, d'autres en revanche, décèdent et certains commettent des erreurs !

Parmi les trouvailles de ce livre, dans chaque portrait, la carte de membre détaillée avec les noms et les caractéristiques de chacun. Dans les articles, l'humour est très présent et un détail a son importance : la publicité, qui ne manquera pas de faire sourire le lecteur. Ainsi, quand on présente Double Poil, on fait la réclame pour un magasin de fourrures...

Un ouvrage magnifique avec un mot d'ordre : originalité. L'illustratrice Rebecca Dautremer, s’est réinventée en auteur et, cette fois, les dessins sont signés par la plume d'Arthur Leboeuf. Ils sont éblouissants et donnent l'impression que ces personnages existent réellement. De plus, l'histoire de ces super-héros est racontée de façon inattendue par le biais de coupures de journaux. Une enquête menée tambour battant avec des rebondissements. Courez l'acheter !

Une saison de Super-héros, de Rebecca Dautremer et Arthur Leboeuf, éd. Gautier-Languereau, 40 p., 16 euros. Dès 5 ans

2 réflexions au sujet de « Quand de super-héros sont sublimés dans un album »

  1. Ping : Quand une chèvre réussit à vaincre des loups | Les enfants à la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *