Quand Gandhi devient, grâce à la non-violence, le mahatma

Les éditions Steinkis proposent de découvrir Gandhi qui, via son action non-violente et sa "marche du sel", devient le mahatma.

Cet album raconte comment, le 12 mars 1930, Gandhi entame une marche de protestation contre les taxes que la Grande-Bretagne impose aux Indiens sur le sel. Au fil des 400 kilomètres qu’il parcourt en vingt-quatre jours, il est rejoint par des centaines puis des milliers de personnes.

Cette marche qui met en pratique les principes de désobéissance civile et de non-violence, est aussi celle de la lutte pour l’indépendance de l’Inde. Activiste politique autant que guide spirituel, les valeurs de Gandhi et sa force de conviction ont laissé une empreinte indélébile et universelle  et, ce, à travers le monde.

Voici deux citations qui apparaissent sur la couverture intérieure de l'ouvrage et résument les pensées de Gandhi : "La nature a créé des différences. L'homme en a fait des inégalités" ; "La non violence ne se réalise pas mécaniquement. Elle est la plus haute qualité du cœur et elle s'acquiert par la pratique."

Un portrait détaillé qui permet de faire découvrir aux jeunes lecteurs ce personnage hors norme qu'était Gandhi. L'enfant apprend ainsi comment cet homme a utilisé la non violence pour agir et devenir le "mahatma". Des peintures, illustrations magnifiques, permettent de rendre ces moments historiques "vivants".

Gandhi - Une marche vers la mer, d'Alice B. McGinty, illustré par Thomas Gonzalez, éd. Steinkis, 40 p., 12,50 euros. Dès 6 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *