Quand la force des mots renverse la tyrannie

Un magnifique ouvrage sur l’importance de s’unir pour résister et défendre des droits aussi essentiels que la liberté d’expression.

le-grand-incendie-lesenfantsalapage

Enorme coup de cœur pour ce magnifique album, soutenu par Amnesty International. "Je n'ai rien. Ni rêve ni chien. La nuit, je m'endors la tête vide, dans les bras silencieux de maman. Les mots nous manquent. Cela fait si longtemps que les livres ont disparu. Nous n'avons plus la moindre histoire à partager."

Les jours se suivent et ressemblent : les hommes se tuent à la tâche. Mais, tout change lorsqu'elle tombe du ciel... Une page tombe sur le visage d'un garçon. Elle sent encore le brûlé. Elle provient d'un endroit lointain où le ciel est noir. N'écoutant que son courage, le garçon s'y rend pour comprendre ce qu'il s'y passe.

Il arrive à une place de la grande ville. En son centre, un gigantesque incendie : "tous les livres du royaume sont jetés aux flammes." Ce sinistre "spectacle" dure depuis des mois. Du haut de son palais, le Sultan jubile. Bientôt, toutes les traces du passé auront disparu. Ne restera que sa propre histoire.

Malgré sa peur, l'enfant se met à recopier sur les murailles du palais les mots qu'il a trouvé au milieu des cendres : "Ô merveille, un jardin parmi les flammes !" Petit à petit, la foule l’imite et ensemble, ils réécrivent des pans entiers de leur culture, de leur histoire, avant que ceux-ci ne disparaissent des mémoires.

Leur poids fera tomber le palais, le Sultan, et la tyrannie. Un conte poétique qui souligne l’importance de s’unir pour résister et défendre des droits aussi essentiels que la liberté d’expression. Un sublime ouvrage qui est aussi un joli moyen d'aborder l'importance des mots et de la culture...

Le grand incendie, de Gilles Baum, illustré par Barroux, éd. Les Eléphants, 32 p., 14.00 euros. Dès 6-7 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *