Quand la moquerie a un prix, la blague est finie

Pique-bœuf est bien décidé à s'offrir une journée de rigolade. Ses sujets ? Les animaux de la savane et leur bouche (souvent) grande ouverte vont lui donner un petit refrain idéal… Mais se moquer a un prix.

Le roi de la blague

"Pique-bœuf s'est levé tôt, juste un petit peu plus tôt... Une grande idée derrière les plumes. Au bord du marigot, Hippopotame somnole la bouche ouverte. Alors tic... tic... pic... tic... Pique-bœuf sautille sur sa première dent et se met à piailler. "Eh ! Hippopotame ! J'vois ta culotte ! Je vois ta culotte jusqu'au désert !"

Personne ne connaît vraiment l'humour d'un Pique-bœuf. Certains jours, des animaux aimeraient ne pas savoir... Pour tromper l'ennui, l'oiseau s'en prend aux animaux qui baillent ou mangent. Et, après s'être posé au plus près de leurs bouches grandes ouvertes, il leur lance sa phrase fétiche "Hé ! je vois ta culotte..." avant de s'envoler.

Crocodile, Gnou, Caméléon, Girafe... aucun animal de la savane n'y échappe. Alors que Pique-bœuf est fier de ses blagues qui le rendent fou de joie, les autres, eux, ont honte et ne veulent qu'une chose : se cacher. Mais sait-on seulement où et quand s'arrête un jour de blague ?

"Rira bien qui rira le dernier..." pourrait bien être la morale de cette histoire. Thomas Scotto signe un texte à lire à voix haute comme une petite chanson impertinente. Les illustrations de Vanessa Hié sont une nouvelle fois sublimes. Et le tout donne un album à voir trôner dans sa bibliothèque pour rire de lire.

Le roi de la blague, de Thomas Scotto, illustré par Vanessa Hié, éd. A pas de loups, 32 p., 15 euros. Dès 4 ans

Une réflexion au sujet de « Quand la moquerie a un prix, la blague est finie »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *