Quand la rage emporte tout sur son passage

Après l’amour, la colère et la passion, voici le quatrième tome de la série Émotion, qui traite le thème de la rage. Dans ce roman, Marion est trahie et humiliée par un garçon. Elle ne pense alors qu'à une chose : se venger.

Marion vit avec sa mère et son petit frère Barnabé. Son père est parti vivre en Amérique du Sud et n'a plus jamais donné de nouvelles. L'adolescente n'est donc pas franchement à l'aise avec les garçons. Celle que l'on surnomme l'intello se réfugie dans la musique : elle écrit des textes et joue de la guitare.

Ce jour-là, Enzo, le beau gosse du collège tente lourdement de séduire la jeune fille :"Marion, je parie que quand on tape "jolie" sur Internet, on trouve ta photo!" Heureusement pour elle, elle a du répondant. Mais, ça ne suffit pas. Alors qu'il lui réclame un baiser, Marion lui donne un coup de pied mal placé...

Dans la bagarre, elle a perdu son carnet, bien plus qu'un journal intime. Elle y note ses chansons, ses poèmes et tout ce qu'elle ressent. Elle est persuadée que c'est Enzo qu'il l'a. Et il va s'en servir pour se rapprocher de Marion. Il change d'attitude et se fait tendre... Elle est troublée et se laisse aller à l'embrasser.

Mais c'est un piège. Lui et ses amis ont tout organisé et la vidéo du baiser se retrouve vite sur Internet. Marion, humiliée, va se laisser envahir par la rage et préparer sa vengeance. Pendant le cours de sport, elle va cacher les vêtements les amis d'Enzo, puis les menacer avec un faux pistolet et les forcer à courir nus.

Marion veut qu'ils ressentent eux aussi la honte. Mais, elle n'a pas réfléchi aux conséquences de son acte. Le livre montre bien comme l'apparence et le regard des autres son primordiaux à cet âge. Un roman sur l'adolescence, le mal-être et la solitude souvent liés. L'amour et le soutien des proches peuvent ne pas suffire.

Le récit, rythmé, monte en puissance. L'humour est présent pour atténuer la tension, notamment grâce aux réflexions du petit frère de l'héroïne. L'auteur montre aussi les difficultés de la maman a trouvé l'homme de sa vie et le vide laissé par le père. Tout est lié et se met habilement en place au fil des pages.

La fille seule dans le vestiaire des garçons, de Hubert Ben Kemoun, éd. Flammarion, collection Emotion-Rage, 266 p., 13 euros. Dès 13 ans

« Sur la vidéo du concert de la chanteuse Adèle au Royal Albert Hall de Londres (2012) que 8 millions d’internautes ont visionné, la communion avec le public est impressionnante. On y voit des spectateurs heureux, autant de la prouesse de la chanteuse, que de ce qu’ils sont en train de vivre ensemble. Et parmi eux, l’espace d’une seconde, on voit une adolescente, le nez levé vers le ciel du théâtre d’où descendent en  pluie, des bandelettes de papiers dorés baptisant le public de la rock star.

Cette adolescente c’est « ma » Marion ! Pas seulement une fan, mais une musicienne de talent. Douée à outrance pour chanter et jouer de la guitare, enragée et capable de prouesses au conservatoire, mais absolument incapable de savoir « lire » et comprendre les garçons, depuis que la plus violente des trahisons a dévasté sa famille.

C’est cela ce roman, je crois, l’histoire d’une rêveuse qui regarde, heureuse, des papillons voler au-dessus de sa tête, qui se croit en croisière pour le paradis et qui se retrouve piégée dans un enfer moderne par un traître et ses complices. Mais ici ma rêveuse se bat et se venge, à la mesure de son affront. Son dégoût et sa hargne, sa peur et sa détresse se mêlent pour devenir rage, une rage dévastatrice.

Elle en sortira vivante, plus vivante qu’un joli papillon doré, et à l’avenir bien plus long et bien plus prometteur que jamais. »             HUBERT BEN KEMOUN 2013.

 

5 réflexions au sujet de « Quand la rage emporte tout sur son passage »

  1. Je pense que c’est un livre qui montre la manipulation et la mechancete des ados entre eux.
    C’est un texte fort ecrit par un auteur qui parle d’actualite sans retenue.

  2. Ping : Quand la mode passe… | Les enfants à la page

  3. Ping : Quand un cadeau s’envole, commence une course folle | Les enfants à la page

  4. Ping : Quand lire devient facile et ludique pour les dyslexiques | Les enfants à la page

  5. Ping : Quand un petit mensonge a de grandes conséquences… | Les enfants à la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *