Quand l’amitié, plus forte que tout, triomphe

Voici une histoire comme les enfants en raffolent où l'amitié dépasse les préjugés et triomphe de tout. Célestine, la petite souris, rencontre Ernest, l'ours affamé. Alors que tout les oppose, ils vont devenir amis.

Ernest et Célestine forment un duo hors norme. Tout les oppose. Lui est un gros ours affamé, elle une toute petite souris qui n'a peur de rien. Les souris habitent dans le monde d'en bas et les ours dans le monde d'en haut. En outre, Célestine a grandi avec des histoires de Grand méchant Ours. Mais, elle est la seule à ne jamais y avoir cru.

Ainsi, lorsqu'elle doit se rendre pour la première fois dans le monde d'en haut, c'est le cœur léger et pleine de curiosité qu'elle s'en va récolter les dents de lait des oursons. Mais, comme prévu, l'accueil des ours n'est pas amical. elle est chassée, poursuivie. Célestine se cache dans une poubelle : ici au moins, elle est à l'abri, pense-t-elle...

Mais, au réveil, c'est un gros ours affamé qui la découvre. N'écoutant que son courage, la petite souris se présente et explique à Ernest qu'il ne peut la manger car elle est beaucoup trop petite, elle ne le calerait pas. Elle lui propose de l'aider à cambrioler un magasin de bonbons. C'est alors que l'aventure commence pour les deux amis...

Et la plus grande difficulté ne sera pas d'échapper à la police, mais plutôt de tordre le cou aux préjugés. Tous deux vont montrer, grâce à leur courage, que leur amitié est possible. Une histoire tendre, drôle et subtile avec des personnages attachants. L'auteur des aventures d'Ernest et Célestine, Gabrielle Vincent est décédée en 2000, mais son oeuvre (26 titres au total) continue de séduire le jeune public.

En cette fin d'année 2012, les deux compères prennent même vie grâce à l'adaptation cinématographique de Daniel Pennac. Auteur sensible, il a su respecter l'univers de l'auteur d'origine tout en amenant sa touche poétique. Le tout donne un album drôle et d'une tendresse incroyable. A lire et relire...

Ernest et Célestine - L'album du film, de Gabrielle Vincent, adapté à l'écran par Daniel Pennac et Benjamin Renner, éd. Casterman, 48 p., 12,50 euros. Dès 4 ans

3 réflexions au sujet de « Quand l’amitié, plus forte que tout, triomphe »

  1. Ping : Quand Ernest et Célestine fêtent Noël | Les enfants à la page

  2. Ping : Quand Ernest et Célestine s’offrent en coffret | Les enfants à la page

  3. Ping : Quand Ernest et Célestine se rendent à un mariage | Les enfants à la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *