Quand l’amour et la mort sont liés

Lennie vient de perdre sa grande soeur. Comment continuer à vivre sans elle ? A-t-elle le droit d'aimer, d'être heureuse ? Un roman poignant !

Quelle magnifique histoire que celle racontée dans "Le ciel est partout" ! Et pourtant tout est loin d'être idyllique... Lennie vient de perdre sa grande sœur, Bailey, décédée à 19 ans. Elle qui idéalisait son aînée, comment va-t-elle continuer à vivre sans son modèle? A-t-elle encore le droit de plaire et de désirer ? D'être heureuse ou même de rire ?

Lennie vit avec sa grand-mère, Manou, et son oncle, Big. Tous tentent, à leur façon, d'avancer. Manou peint et jardine, Big essaie de ressusciter des insectes et Lennie joue de la clarinette. Et puis, il y a Toby, le petit ami de Bailey, qui rôde. Leurs malheurs semblent rapprocher les deux jeunes gens meurtris qui subissent ce qui leur arrive...

Quand débarque au lycée Joe, un très joli garçon trompettiste dont Lennie tombe amoureuse. Et cela semble réciproque. Mais, il y a Toby... Comment résister ? Que faire alors qu'elle sait que la décence interdit qu'ils soient attirés ainsi comme des aimants ? Lennie déteste ce qu'elle ressent, elle qui vient de rencontrer l'homme de sa vie.

Un trio amoureux, une famille aimante mais rongée par le deuil et le chagrin. Un roman poignant qui évoque le deuil sans fausse pudeur tout en expliquant que ceux qui restent doivent continuer à vivre et à aimer. Le personnage principal, Lennie, est une passionnée, mais aussi une adolescente qui découvre l'amour et ne sait que faire de ce bonheur.

"Je ne cesserai jamais de faire le deuil de Bailey pour la bonne raison que je ne cesserai jamais de l'aimer. Le deuil et l'amour sont liés, l'un ne va pas sans l'autre. Tout ce que je peux faire c'est continuer à l'aimer, aimer le monde, et célébrer sa vie en vivant la mienne avec audace, joie et courage."

Le lecteur suit Lennie entre douleurs, espoirs, doutes, joies et remords. Un récit émouvant que l'auteur, Jandy Nelson, raconte d'une façon originale. Le lecteur fermera ce livre bouleversé et heureux d'avoir suivi cette jeune fille de page en page. Un roman, véritable coup de cœur, à recommander !

Le ciel est partout, de Jandy Nelson, éd. Gallimard jeunesse, collection Pôle fiction, 432 p., 7,75 euros. Dès 13 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *