Quand l’amour et le courage permettent de survivre

"Dans la nuit souterraine, ils sont seuls. De longues oreilles bougent. Ils s’arrêtent. Écoutent." Ces deux lapins s'aiment et ce lien qui les unit leur permet de survivre.

Le tunnel Lesenfantsalapage

"Sous terre dans le noir, ils sont seuls. Leurs longues oreilles bougent. Ils se figent. Écoutent. Il a le poil blanc. Elle a la fourrure fauve du lièvre." Ces deux-là s’aiment, malgré leurs différences, et sont inséparables. Ainsi, jour et nuit, ils creusent un tunnel, ensemble, inlassablement.

Ils ne retournent à la surface que lorsqu'elle est silencieuse pour quelques doux moments de vie puis reprennent leur labeur souterrain. Car ils n'ont pas le choix. S’ils creusent, c’est pour échapper aux dangers des voitures. "Elle se souvient de la première fois qu'une voiture s'est approchée." De peur, ils ont fui jusqu'à la forêt proche.

Le soir ils sont vite retourner dans leur tunnel : assez grand pour eux, mais suffisamment petit pour empêcher un renard et un chien de s'y glisser. En creusant, ils veulent aussi éviter les routes mortelles qui ont déjà pris, se souviennent-ils, le chat, l’écureuil et même le renard, pourtant si rusé. Et atteindre l'herbe verte de l'autre côté.

Eux, ils sont prudents : ce qui compte c’est de rester ensemble. Lapins heureux, dans leur tunnel, pour toujours. Quand ils sortent pour manger et boire, ils en profitent pour se laver, l'un l'autre, ensemble. Un magnifique ouvrage sur les dangers des voitures. Une belle histoire sur l'amour qui unit ces deux animaux qui survivent grâce à ce lien.

Le Tunnel, de Mari Kanstad Johnsen, éd. Albin Michel, 32 p., 11,90 euros. Dès 5 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *