Quand le 11 septembre a fait basculer leurs vies…

Une photo montre Abbi en train d’être secourue de la crèche du World Trade Center, le 11 septembre 2001 : elle devient "Baby Hope", un symbole d’espoir. Quinze ans plus tard, elle est lasse de cette notoriété malsaine. Elle rencontre Noah, qui a perdu son père ce jour-là et cherche à savoir ce qui lui est arrivé...

Le jour où tout a basculé

Le 11 septembre 2001, au moment où les avions frappaient les Tours Jumelles, Abbi Hope Goldstein fêtait son premier anniversaire à la crèche du World Trade Center. Une photo qui la montre en train d'être secourue fait la Une de tous les journaux. Dès lors, elle devient "Baby Hope" : un véritable symbole d'espoir.

Noah, lui, a perdu son père le 11 Septembre. Et, depuis, il cherche désespérément à savoir comment il a vécu ses derniers instants, convaincu que la réponse se trouve sur le célèbre cliché. Seize ans plus tard, Abbi, elle, porte toujours le poids de cette célébrité acquise sans le vouloir et souffre d'être reconnue à longueur de temps.

Noah et Abbi travaillent en tant que moniteurs dans le même camp de vacances. Alors qu'Abbi pensait enfin passer inaperçue, Noah la reconnaît et y voit un signe du destin. Il veut la persuader de se lancer dans son projet pour découvrir les secrets des protagonistes sur la photo.

Noah, toujours accompagné de son ami Jack, souhaite avant tout réussir à identifier "le jeune homme à la casquette" sur la fameuse photo qu'il pense être son père, déclaré mort dans les attentats. Au final, les deux jeunes gens vont apprendre à se connaître et tomber amoureux. Mais Abbi est malade...

S'il s'agit d'une fiction, cette histoire résonne en tous car, ce fameux jour, chacun se souvient de ce qu'il faisait... Contrairement à de nombreux romans ou films, ce livre narre l'après-11 septembre et la manière dont il a touché les survivants et leurs enfants. Et il est rythmé par de courts chapitres alternant les points de vue d'Abbi et de Noah.

L'auteur aborde de nombreux thèmes : l'amitié, le deuil, la famille, l'amour, l'homosexualité et les secrets. Enfin la maladie qui touche Abbi. Elle est persuadée que sa toux est due à l'exposition aux produits chimiques le jour des attentats de New York. Les lecteurs vont s'attacher aux deux héros attendrissants et à leurs proches.

Le jour où tout a basculé, de Julie Buxbaum, éd. PKJ, 384 p., 7,70 euros. Dès 14 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *