Quand le déguisement est un art

Un beau livre ludique qui aborde l'art, l'histoire et la mythologie à travers la thématique du déguisement. Une idée originale !

Qui-suis-je

Tous les enfants connaissent la joie de se déguiser. Et il y a dans le travestissement une magie qui dépasse le seul jeu enfantin et qui, de tout temps et en tout lieu, a séduit les hommes. Ainsi, s'est dessiné dans l'art à travers les âges, une culture du déguisement.

Au fil de pages riches, le lecteur découvre avec amusement ces portraits d'hommes et de femmes - rois, reines, célébrités - parés des attributs d'un autre : Henri IV se rêve aussi bien en Hercule qu'en Mars ; Louis XIV en Apollon ; Paul Gauguin en Christ ou Egon Schiele en Saint-Sébastien...

"Dans la peau d'un personnage de tableau" présente des artistes qui ont pris la pose, à leur tour, comme le loufoque Salvador Dali qui ose donc affubler la Joconde d'une moustache, pour s'amuser... Kehinde Wiley, lui, apparaît tel l'officier de la garde napoléonienne de Géricault pour valoriser la société noire américaine, marginalisée.

Mais pourquoi s'immortaliser ainsi, sous l'apparence d'un autre ? Dans cette promenade au coeur du travestissement, les enfants découvriront l'art selon un prisme original et ludique, sans risque d'ennui. Un ouvrage original qui plaira aux plus jeunes, mais aussi à leurs parents !

Qui suis-je ? Le déguisement dans l'art, de Laurence Paix-Rusterholtz et Christiane Lavaquerie-Klein, éd. Le Seuil jeunesse, 72 p., 17 euros. Dès 9 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *