Quand le lecteur entre dans la mêlée

Après les premiers matches de poule, place à la découverte des 50 meilleurs rugbymen du monde pour ne rien manquer de la Coupe du monde de rugby 2019.

50 stars du rugby mondial

Les portraits des 50 meilleurs rugbymen du monde pour ne rien manquer de la Coupe du monde de rugby 2019, qui se déroule du 20 septembre au 2 novembre 2019 au Japon. L'occasion de découvrir les portraits, humains et techniques, des meilleurs joueurs de ces effectifs.

Le demi d'ouverture néozélandais Beauden Barrett de la redoutable équipe des All Blacks, tenante du titre, son homologue irlandais Jonhatan Sexton dont le pied a puni les Bleus lors du dernier Tournoi des 6 Nations, l'imposant deuxième ligne gallois Alun Wyn Jones, le buteur du XV de la rose Owen Farrell.

Sans oublier les Bleus, menés par Jacques Brunel, qui devront montrer un tout autre visage collectivement, portés par le capitaine Guilhem Guirado et l'expérimenté Louis Picamoles aux côtés du prometteur Antoine Dupont. Le jeune demi de mêlée, champion de France 2019 doit profiter de l'occasion pour faire montre de son talent.

Quant à Romain Ntamack, fils d'Emile, et "enfant de la balle", il a débuté à 19 ans sous le maillot bleu, "hermétique à la pression". Le Toulousain a grandi dans le monde du rugby et dit ne pas ressentir de pression. Au contraire, il joue en étant le plus relâché possible : "Je fais abstraction des attentes autour de moi", témoigne-t-il.

Richard Escot, rédacteur en chef à L'Équipe, est spécialiste du rugby, et déjà l'auteur de nombreux ouvrages sur le sujet. Il propose des portraits courts mais précis pour mieux connaître ces champions. Il présente des joueurs moins connus du grand public comme l'Irlandais Tadhg Furlong ou encore le Japonais Fumiaki Tanaka.

50 stars du rugby mondial, de Richard Escot, éd. Solar, 120 p., 19,90 euros. Dès 10 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *