Quand les ados se font peur pour leur plus grand bonheur

Voici deux livres où le suspense s'accentue au fur à mesure des pages tournées. Des romans à conseiller aux ados qui adorent se faire peur...

L'Armée de Persefone a été décimée. Quatre. Ils ne sont plus que quatre : Noa, Peter et les autres sont traqués, dévastés, épuisés… Mais où qu'ils aillent, quoi qu'ils fassent, leurs ennemis parviennent toujours à les retrouver, et l'étau se resserre. Pourtant, ils n'abandonnent pas.

Ils veulent affronter l'homme qui a créé le monstrueux Projet Perséphone. Quitte à se jeter dans la gueule du loup. Après tout, ils n'ont plus rien à perdre. Le dernier tome d’une trilogie au suspens haletant, avec une plongée au coeur de l’action et, ce, dès les premières pages.

Même Harlan Coben, l'un des maîtres en la matière, en parle avec ferveur : « Un thriller palpitant mené tambour battant, qui séduira les lecteurs de tous âges ». Une lecture facile grâce au style fluide de l'auteur qui offre des personnages complexes auxquels le lecteur s'attache vite. A lire pour frémir de peur, et plaisir...

Expérience Noa Torson T.3 N'oublie pas, de Michelle Gagnon, éd. Nathan, 440 p., 16,90 euros Dès 14 ans

Au moyen-âge, dans le royaume de Delain se trouvait un roi qui avait deux fils. L’un se nommait Peter l’aîné et l’autre Thomas le cadet. Mais un homme se demandait comment THOMAS pouvait devenir roi à la place de son frère. Cet homme c’était Flagg, le conseiller et magicien du roi.

L'ombre de Flagg plane depuis quatre siècles sur le royaume de Delain... Le jour où la silhouette du sinistre magicien se glisse derrière le trône du roi Roland, c'est en vue d'accomplir son noir dessein : assurer le triomphe du mal. La machination se met en marche, vénéreuse comme le poison.

Mais, face à elle s'élèvent une antique maison de poupée, des milliers de serviettes de table, les yeux d'un vieux dragon empaillé et, bien sûr, le courage de ceux qui refusent la tyrannie. Stephen King a écrit Les Yeux du Dragon pour sa fille quand elle avait 13 ans, triste de constater qu’elle n’avait jamais lu aucun de ses livres.

En effet, cette dernière était peu intéressée par les créatures d’horreur qu’il créait. Il a ainsi donné une fabuleuse histoire de courage, de magie et de chevalerie que l’on prend plaisir à lire à tout âge. Très belle nouvelle édition pour ce roman jeunesse écrit par le maître du thriller dans les années 1980. L’occasion de découvrir un conte noir plein de suspense !

Les yeux du dragon, de Stephen King, éd. Flammarion, 480 p., 16 euros. Dès 12 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *