Quand les animaux sont des super-héros avec des records

Les éditions La Martinière jeunesse ont réuni tous les records des bêtes en tout genre dans Animaux super-héros !

Animaux super-héros

Un animal plus bruyant qu’un avion au décollage ? Et si ça existait vraiment... Une créature velue qui projette des dizaines de flèches empoisonnées ? Il paraît qu’elle vit ailleurs que dans les cauchemars... Et une petite bête capable de se régénérer lorsqu'elle est blessée ? Ce n’est pas forcément de la science-fiction...

Le lecteur découvre aussi, entre autre, que la luciole est une "chimiste en herbe". Son super-pouvoir ? La bioluminescence : femelle et mâle produisent de la lumière pour se retrouver et se reproduire. Son repas favori est l'escargot. Même s'il est plus gros qu'elle, pas de problème puisqu'elle possède un anesthésiant qu'elle lui injecte.

Quel peut être le super-pouvoir du lion, le talon d'Achille du requin blanc ou encore le plus gros défaut de l'éléphant ? Chacun, des plus connus (abeille) aux moins (zunzuncito), se révèle dans un portrait qui décrit son lieu d'habitation, ses mensurations, son exploit le plus spectaculaire, son tic le plus énervant...

Du fond de l’Atlantique aux confins de l’atmosphère, en passant par l’Afrique et le bush australien, ce livre va à la rencontre d’animaux super-héros pour tenter de percer quelques-uns de leurs mystères. Pas folle la bête et plutôt douée même ! De page en page l'enfant apprend ainsi des tonnes de choses qu'il pourra venir piocher à l'envi !

Animaux super-héros, de Raphaël Martin, illustré par Guillaume Plantevin, éd. La Martinière jeunesse, 136 p., 14,50 euros. Dès 7-8 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *