Quand les différences renforcent l’amitié

Roger aime son rocher, mais ses deux amis ne comprennent pas comment il peut être lié à un "caillou". Une belle histoire tendre drôle avec des illustrations tendres.

Le Rocher de Roger

Trois enfants se retrouvent sur une plage. L’un d’eux, Roger, cheveux dressés, a une tendresse pour son rocher, qu’il considère comme un véritable ami. Les deux autres enfants se moquent, ne comprenant pas qu’on puisse être copain avec un caillou. Roger le défend : "C'est pas un caillou, c'est un rocher ! Attention, tu vas le vexer."

Les deux enfants jouent au ballon. Le garçon lui dit : "Toi, tu peux même pas jouer avec ton ami d'abord..." Roger se lève, prend le ballon et le rebondir sur son rocher.Le garçon s'en va. Mais la mer est montée, ils ne peuvent rejoindre la plage. Le rocher devient un abri pour les trois camarades qui attendent la marée basse les pieds au sec en partageant une histoire.

Le Rocher de Roger rappelle que ce qui peut souvent paraître absurde ou naïf à certains est une évidence pour d’autres. Une belle histoire pour comprendre comme il est important d'accepter les différences lorsque l'on est amis. Des illustrations adorables qui ajoutent un peu de tendresse à ce récit.

Le rocher de Roger, de Jean Leroy, illustré par Marie-Anne Abesdris, éd. De La Martinière jeunesse, 40 p., 8,50 euros. Dès 4 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *