Quand les différences sont une force

Voici une sélection de livres des éditions Nathan pour les jeunes lecteurs, entre 6 et 7 ans.

"Ce matin, à l'école sous-marine, la maîtresse présente une nouvelle élève." Elle s'appelle Cassiopée et c'est une jolie sirène. Mais, à cause de son drôle d’accent et ses cheveux verts, tout le monde se moque d'elle. La maîtresse explique alors aux enfants que dans l'océan tous sont différents et que c'est cela qui est passionnant.

Dimitri, le triton, rit et Ursule, la gorgone et ses tentacules sur la tête articule "Ri-di-cu-le !" Pauvre Cassiopée ! Et malheureusement pour elle, cela ne fait que commencer... En effet, lorsqu'elle se met à chanter, c'est pire : tout le monde se bouche les oreilles. Cassiopée chante faux ! Le comble, pour une sirène !

Mais voilà qu’un requin menace l’école... Heureusement, la petite nouvelle a du courage à revendre ! Une jolie histoire pour montrer que même lorsque l'on est différent, on peut aussi avoir des qualités qui peuvent permettre d'aider à un moment donné. Les lecteurs se reconnaîtront dans ces personnages, pas toujours très sages...

Tu chantes comme une casserole !, d'Anne Rivière, illustré par Peggy Nille, éd. Nathan, Collection Premières lectures, 32 p., 5,60 euros. Dès 6-7 ans

Clodomir Mouqueston est de retour ! Un groupe d’enfants, la "brigade de la poésie" a lancé un défi à Clodomir : le vieil ours mal léché qui s'est moqué de leur poème doit en écrire un… Pas si facile ! Clodomir a beau y mettre tout son cœur, ses poèmes sont ridicules. Comment trouver l’inspiration ? De quel sujet parler ? Et comment ?

Pour y parvenir, Clodomir demande de l’aide à Marcel, son petit voisin. Le garçon lui explique qu'il faut "des mots écrits avec le cœur". Une histoire adorable qui fera craquer même les plus grincheux... Ce vieux monsieur qui pensait qu'il aimait sa solitude comprend aujourd'hui tout ce que lui apporte son nouvel ami.

Clodomir Mousqueton - La brigade de la poésie, de Christine Naumann-Villemin, illustré par Clément Deveaux, éd. Nathan, 32 p., 5,70 euros. Dès 7 ans

Voici deux nouveaux tomes des aventures d'H.E.N.R.I. Manon se rend compte que son nouvel ami arrive à transmettre des idées par la pensée. Pratique lorsque l'on veut donner les réponses à l'école. En effet, Manon n'a pas pu apprendre ses mots car son petit frère était malade la veille au soir.

Heureusement pour elle, Henri va l'aider sans qu'elle ne demande rien. Elle cache tant bien que mal les incroyables capacités de son copain à ses autres camarades, mais sa meilleure amie Lucie est jalouse... et les suit partout. Comment garder le secret ? Une histoire qui montre une fois de plus qu'être différent peut être un cadeau.

H.E.N.R.I. lit dans ma tête, d'Yves Grevet, illustré par Jess Pauwels, éd. Nathan, 32 p., 5,70 euros. Dès 6-7 ans

Lucie, la meilleure copine de Manon, sait maintenant que Henri a des pouvoirs phénoménaux. Mais Lucie est bavarde, et Manon doit sans cesse réparer ses gaffes. Et avec la séance de piscine, Manon a de plus en plus de mal à cacher les dons d’Henri. Mais voilà que le garçon oublie son sac de piscine à l’école. Il va falloir aller chez lui...

H.E.N.R.I. respire sous l'eau, d'Yves Grevet, illustré par Jess Pauwels, éd. Nathan, 32 p., 5,70 euros. Dès 6-7 ans

Voici une nouvelle aventure pour Draculivre, qui boit l'encre des livres. Dans ce roman, Odilon a bien envie de goûter le dictionnaire… Mauvaise, très mauvaise idée ! Il tombe immédiatement malade : désormais, il parle complètement "de travers". Ainsi, "J'ai un goût d'armoire..." signifie "J'ai un trou de mémoire."

Draculivre et Carmilla l’emmènent voir un orthopailleur ! Pour le spécialiste, aucun doute, une rééducation s’impose. Un livre parfait pour les apprentis lecteurs avides d'histoires et de nouveaux mots à dévorer... Olivier Latyk ajoute sa touche pour offrir des personnages encore plus attachants.

Le buveur d'encre - Le buveur de dictionnaire, d'Éric Sanvoisin, illustré par Olivier Latyk, éd. Nathan, 64 p., 5,70 euros. Dès 7 ans

Une réflexion au sujet de « Quand les différences sont une force »

  1. Ping : Quand lire devient facile et ludique pour les dyslexiques | Les enfants à la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *