Quand une jeune servante rêve et espère l’amour

Voici un album magnifique où Anne Buguet imagine un conte des pays du Nord, et revisite les grands maîtres flamands.

Marijke, jeune servante de 11 ans, travaille dur chez les Van de Velde. Pour ses maîtres, elle veille consciencieusement à l'entretien de la maison. Elle rêve bien sûr d'une vie meilleure, et ne trouve des moments de liberté qu'en étendant le linge au jardin. Un jour, elle distingue parmi les épluchures de légumes une graine à l'aspect étrange.

Elle décide de la planter dehors le long du mur. Chaque jour, elle vient voir si une plante apparaît. Puis, la graine se transforme en arbre que Marikje escalade. À chaque ascension, elle découvre par-dessus le muret, des tableaux poétiques et surprenants inspirés des peintres flamands tels Brueghel ou Memling.

Elle y reconnaît toujours un jeune homme, Gerlof, qui lui offre un ruban orné d’une perle en prononçant ces mots : "Quand je serai grand, je serai peintre. Je ferai ton portrait et deviendrai très célèbre". Les années passent et Marijke garde le ruban cousu à son bonnet, espèrant que le jeune homme tiendra sa promesse.

Grande spécialiste du genre, Anne Buguet imagine un conte des pays du Nord, et revisite les grands maîtres flamands avec l'inventivité et la délicatesse qui la caractérisent. Au final, de magnifiques illustrations sublimées dans cet ouvrage grand format. Une belle façon d'aborder l'art grâce à une histoire d'amour belle et originale.

La Jeune fille au ruban, de Valère Staraselski, illustré par Anne Buguet, éd. Le Seuil jeunesse, 40 p., 18 euros. Dès 5-6 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *