Quand les enfants grandissent avec politesse et délice

Voici deux ouvrages d'une tendresse incroyable pour grandir !

Un gâteau comment Lesenfantsalapage

Quel bonheur de retrouver le duo Gwendoline Raisson-Ella Charbon ! Léonie doit s'occuper de son petit frère Léon pendant que leur papa travaille dans la pièce à côté. À force de jouer, Léon a faim et réclame un gâteau à sa sœur. Alors, Léonie en profite pour faire la grande et donner, avant le gâteau, une leçon de politesse à Léon.

Léon est à bout : "Mais Léonie ! Un gâteau au chocolat du paquet, là..." A la fin de chaque phrase, l'aînée répète "comment ?" Léon, ne voyant pas où sa grande sœur veut en venir, tente l'humour en disant : "Un gâteau... à la crotte de nez ? Avec du caca de poubelle et du pipi de chat dedans ?"

La bataille (une vraie, rangée !) fait rage entre ces deux-là... Mais, tout à coup, en parlant de politesse, le petit Léon comprend ! Une chute tout aussi drôle que le reste de l'histoire... Au travers de cet adorable récit et grâce aux illustrations colorées, on ressent le lien tendre qui unit ces deux enfants.

Un gâteau comment ?, de Gwendoline Raisson, illustré par Ella Charbon, 32 p., 11,50 euros. Dès 3 ans

la soupe aux frites Lesenfantsalapage

"A table !" Papa crocodile a préparé le dîner. Ça tombe bien, ses deux petits ont "super faim". Mais, mauvaise surprise pour les enfants, leur père a fait une soupe... "Pouah ! On n'aime pas ça !" dit même l'un avec dégoût. Leur père les surprend encore en leur expliquant qu'il s'agit d'une soupe... aux frites.

La soupe aux frites illustration Lesenfantsalapage

Oui, il a inventé une recette incroyable pour que ses enfants mangent de la soupe, car tout le monde le sait, la soupe fait grandir. Étrange tout de même cette couleur verte... Là aussi il y a une explication très logique : le super cuisinier a mélangé des frites jaunes avec des bonbons bleus ! Mais les enfants vont-ils "gober" cette histoire ?

Vont-ils la manger, cette soupe aux frites vertes qui sent le poireau ? Et si, cette fois, le plus surpris était le papa ? Un adorable récit qui aidera les parents qui font face, chaque soir, aux remarques négatives de leurs enfants récalcitrants. Les illustrations d'Ella Charbon sont une nouvelle fois à croquer ! On en redemande...

La soupe aux frites, de Jean Leroy, illustré par Ella Charbon, éd. L'école des loisirs, 26 p., 10 euros. Dès 3 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *