Quand les enfants rient, les parents aussi

Voici deux ouvrages pour les petits qui vont les faire rire.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore Kiki, voici un petit portrait de l'éditeur : "Kiki est un petit pingouin qui, après une petite enfance très heureuse, est brutalement séparé de ses parents le jour où la banquise craque." Son histoire est résumée en début d'ouvrage sous forme de frise pour les lecteurs qui auraient encore besoin d'un résumé.

Kiki est sur son bloc de glace et n'a pas l'air de franchement s'amuser. Il donne vraiment l'impression de même s'ennuyer ferme... Quand, soudain un bruit retentit. Un scarabée sacré vole, puis en passant au-dessus de la tête de Kiki, fait caca. "Maintenant Kiki a une crotte sur le crâne". Mais, pour Kiki ce n'est que le début de ses soucis...

Un humour ravageur qui ne plaira peut-être pas à tout le monde. Les enfants, eux, vont adorer, c'est sûr ! Quoi de plus drôle, à leur âge qu'une histoire de caca ? Le texte et les dessins regorgent de détails drôles, parfois réservés aux adultes, et , ce, dès la couverture... Un ouvrage pour apprendre aussi le second degré !

Kiki est kaki, de Vincent Malone, illustré par Jean-Louis Cornalba, éd. Seuil jeunesse, 32 p., 5,90 euros. Dès 4 ans

Oscar, le fermier est bien étonné. Aujourd'hui, tous les animaux se sont « déréglés ». Le chat fait « ouaf ! », le chien fait « cocorico ! » le mouton fait « meuh ! »... Voilà de quoi le déstabiliser. Que se passe-t-il vraiment ? C'est le carnaval ! Les animaux, qui pensaient faire un bonne blague au fermier, vont être surpris à leur tour...

Un ouvrage, aux illustrations rigolotes, destiné aux tout-petits pour identifier de manière ludique les animaux de la ferme. A chaque page, l'enfant devra bien observer car, au final, seule la tête change, le corps est le bon. La fin réserve une belle surprise qui illustre à merveille le dicton : "Tel est pris qui croyait prendre". A lire et relire !

Mon chat fait ouaf, de Sandrine Beau, illustré par Céline Decorte, éd. P'tit Glénat, 32 p., 10 euros. Dès 3 ans

2 réflexions au sujet de « Quand les enfants rient, les parents aussi »

  1. Ping : Quand les personnages des contes ont eu une vie avant | Les enfants à la page

  2. Ping : Quand Kiki fait un cauchemar, quelle cata ! | Les enfants à la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *