Quand les enfants sont les premières victimes des guerres

Voici deux livres sur les enfants dans la guerre. Cours sans te retourner évoque la Guerre 1939-1945 et Ne tombe jamais raconte l'histoire d'Arn, dans l'enfer des Khmers rouges... Deux récits poignants pour ne pas oublier !

Srulik, 8 ans, est un enfant juif polonais qui vit dans le ghetto de Varsovie avec sa famille. Le jour où ils essaient de fuir, ils sont arrêtés par des soldats allemands de la Gestapo, sauf le père qui réussit à fuir. Sa mère, elle, est fouettée. De retour, elle l'emmène faire les poubelles pour trouver de quoi se nourrir. Voilà son existence en 1941.

Sa mère est arrêtée sans que Srulik le remarque. Désormais, il est seul. Il se joint à un groupe d'enfants qui, une fois qu'il a prouvé qu'il pouvait leur être utile l'accepte. En effet, de petite taille, il pénètre dans une boutique et vole de quoi se nourrir... Puis, un jour, il réussit à quitter le ghetto grâce à l'aide d'un paysan.

La vie dans la forêt commence alors. Srulik intègre un nouveau groupe d'enfants, puis se retrouve de nouveau seul. Mais, désormais, il sait où trouver à manger, comment tuer des oiseaux et les faire cuire dans des papillotes de boue. Il travaille chez des paysans, mais à chaque fois il doit se méfier que ceux-ci ne le livrent pas aux Allemands.

Il se retrouve de nouveau dans la forêt. Un jour qu'il fuit pour échapper à des soldats, il tombe nez à nez avec son père ! Celui-ci prend le temps de lui donner des conseils de survie. "Et l'essentiel Srulik (...) c'est que tu oublies comment tu t'appelles. (...) Il y a une chose que tu dois te rappeler : tu es juif." Puis, il se met à courir...

Un roman poignant qui relate avec force détails la vie de nombreux enfants juifs durant ces années de guerre : la fuite, la faim, la survie ! Cours sans te retourner sortira sur les écrans français le 24 décembre. Une adaptation fidèle du livre de Uri Orlev qui a lui-même grandit dans le Ghetto de Varsovie. A lire pour comprendre et ne pas oublier.

Cours sans te retourner, de Uri Orlev, éd. Flammarion, 288 p., 6,60 euros. Dès 12 ans

Cambodge, avril 1975. Quand les soldats arrivent à Battambang, sa ville natale, Arn n'est qu'un gamin de 11 ans, heureux, qui danse au son d'Elvis Presley et autres Beatles. Il danse devant le cinéma et vend des glaces avec son frère pour récolter quelques pièces.

Arrivés au pouvoir, les Khmers rouges envoient tous les habitants du village en longues marches forcées vers des camps de travail. Séparé de sa famille, Arn travaille dans les rizières sous une chaleur accablante et rongé par la faim. Autour de lui, des enfants meurent d'épuisement, des ouvriers sont assassinés sauvagement...

Mais Arn n'est qu'au début d'un cauchemar qu'il ne peut soupçonner. Très tôt, il se fait cette promesse à lui-même : "Ne tombe jamais." Patricia McCormick raconte ici l'histoire vraie de Arn Chorn-Pond qui a survécu aux Champs de la mort des Khmers rouges en jouant de la musique. Un récit bouleversant.

L'auteur utilise une langue maladroite car elle retranscrit les propos de cet homme, arrivé à 15 ans aux Etats-Unis où il a té recueilli par le révérend Pond. Le regard d'un enfant sur cette violence, la torutre, la mort au quotidien donne aux faits une proximité terrifiante. Desmond Tutu : "Un des livres les plus forts et impressionnants que j'ai jamais lu."

Ne tombe jamais, de Patricia Mc Cormick, éd. Gallimard, collection Scripto, 240 p., 10,90 euros. Dès 15 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *