Quand les histoires du Père Castor font rire

Dix histoires qui traitent avec humour de thèmes tels que les monstres, les différences, les animaux...

les plus belles histoires pour rire Pere Castor

Les éditions Flammarion proposent une nouvelle sélection d'histoires et une nouvelle mise en page remplaçant Petites histoires du père Castor pour faire rire les petits, vendu à plus de 170 000 exemplaires. Autre nouveauté, des rabats avec la table des matières, un résumé et le temps de lecture de chaque histoire.

Tout d'abord, Va-t'en, gros loup méchant ! où trois petits lapins adorables vont chercher des fraises des bois en chantant : "Hou ! Hou ! Va-t'en, gros loup méchant ! Va-t'en, Va-t'en !" Mais, le loup est loin d'être impressionné et imagine plutôt comme il va se régaler en croquant ces trois garnements...

Il prend le temps de s'habiller et même de raccommoder. Les lapins, eux, cueillent les fraises en chantant et se dépêchant. Et, lorsqu'il est enfin prêt, il se met à courir et... s'aperçoit qu'il a oublié de mettre ses chaussures, mais ses lacets ne sont pas faits et... il tombe, sous les yeux des lapins qui ont ainsi le temps de s'enfuir en courant !

Il y a aussi l'histoire de cette grenouille gonflée d'après un conte de Jean de La Fontaine. Et puis, Simon, lui, est le dernier de la famille, et il en a marre. D'abord, le matin, sa maman lui dit qu'il a encore tâché son pyjama et ne cesse de l'appeler "petit monstre". Le soir, ses frère et sœur s'y mettent aussi. Simon est bien malheureux.

Dans la chambre de ses parents, il n'ose pas se regarder dans le miroir : et s'il était vraiment devenu "un gros pou noir à tête de cachalot, aux oreilles d'éléphant, aux cornes de rhinocéros et aux pattes de crapaud ?" Le petit garçon se cache et entend alors sa maman, inquiète, l'appeler "mon ange"... Et si, au final, tous étaient des monstres ?

Cocopulette, de son côté, ne se lave pas les dents alors, forcément, elle ne peut pas bien chanter le matin avec un trou dans le bec ! D'adorables histoires qui mettent en scène des héros proches de l'univers des enfants. Ces derniers se reconnaîtront même chez certains. Une chose est certaine, les lecteurs riront à perdre haleine.

Les plus belles histoires du Père Castor qui font rire, éd. Flammarion, 128 p., 9,95 euros. Dès 3 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *