Quand les petites filles ne sont pas toujours parfaites…

Voici trois nouvelles histoires signées Fabienne Blanchut, la "maman" de Zoé et des Coquinettes.

Zoé, la petite coquine, est de retour dans deux nouveaux tomes. Tout d'abord, elle se montre tricheuse : à l'école, à la maison, au sport ou au centre aéré. "Mais quand elle devient une Princesse Parfaite, Zoé est honnête et respecte les règles. C'est simple, les tricheurs, elle en a vraiment horreur !"

Parfois, elle ne joue pas le jeu lorsque papa lance un défi pour savoir qui sera le premier au lit. Mais, cela lui arrive aussi d'être une grande sœur au grand cœur et de reconnaître que son frère est le vainqueur. Même lorsqu'elle invite son amie Lili, Zoé ne peut s'empêcher de tricher. En revanche, avec Constance, elles se font confiance...

Le livre propose d'autres situations comme la course à pied et le dessin, à l'école, mais aussi les jeux tels que les petits chevaux avec Salomé, "1,2,3 soleil" avec les copains ou encore le sept familles avec Nathan. Au final, Zoé a compris qu'il est préférable d'être honnête quand elle s'est retrouvée seule car plus aucun ami ne voulait jouer avec elle.

Dans le deuxième tome, Zoé prend l'avion avec ses parents. Et comme d'habitude, l'attitude de la petite fille est décryptée. Toutes les étapes d'avant-voyage sont détaillées : le contrôle de sécurité où la fillette ne veut pas lâcher sa poupée Aglaé, l'attente en salle d'embarquement, où Zoé est insupportable et enfin le vol...

Les ouvrages proposent de comparer le comportement de Zoé : à gauche la fillette n'écoute rien, à droite elle est sage comme une image. A la fin de l'ouvrage, tout est résumé dans un dernier paragraphe qui permet d'expliquer les raisons pour lesquelles il vaut mieux bien agir. Toujours aussi ludiques et éducatifs !

Princesse Parfaite T.28 Zoé est une tricheuse, de Fabienne Blanchut, illustré par Camille Dubois, éd. Fleurus, 30 p., 6,10 euros. Dès 4 ans

Voici un nouveau portrait d'une fille de la bande des Coquinettes, ces fillettes copines et pourtant toutes différentes les unes des autres : elles sont sept (Nova, Phulan, Lili, Clara, Lou, Margaux et Jade) et ont 6 ans. Ce tome s'intéresse à Margaux, qui déteste l'eau depuis qu'elle est toute petite.

Mais, ce n'est pas seulement l'eau que la fillette n'aime pas, mais plutôt le fait de se laver... "C'est beaucoup trop long ! La figure, les mains, le ventre, les fesses, les pieds, les dents et les cheveux, décidément, quelle perte de temps !" Son surnom a donc vite été trouvé : Crassouillette, donné par ses deux grands frères, Max et Louis.

Elle déteste être coiffée et adore sauter dans les flaques jusqu'à ce qu'un nouvel élève arrive. Margaux trouve Axel beau et élégant. Lorsqu'il prend la main de Phulan, Axel regarde Margaux d'un drôle d'air. Elle a soudain envie de rentrer chez elle. Et dès le midi, Margaux fonce dans la salle de bain et dans son bain moussant, se frotte avec le gant...

Toute propre et bien habillée, Margaux n'est plus du tout la même, bien loin de celle qui a eu honte. De retour à l'école, Axel lui demande de jouer dans son équipe : "Il paraît que pour une fille tu n'as pas peur de te salir..." Et pour gagner à la "Balle aux Prisonniers", Margaux redevient la Crassouillette qu'elle a toujours été !

Un nouvel album qui insiste sur le fait que chacun a un caractère bien à lui. L'histoire montre que, parfois, pour plaire, on est prêt à changer notre personnalité. Mais, au final ce que les autres aiment c'est bien qui on est vraiment. Les dessins de Camille Dubois illustrent à merveille l'univers toujours aussi adorable et drôle de Fabienne Blanchut.

Margaux, la miss cra-cra des Coquinettes, de Fabienne Blanchut, illustré par Camille Dubois, éd. Deux Coqs d'Or, 24 p., 5,50 euros. Dès 4 ans

Une réflexion au sujet de « Quand les petites filles ne sont pas toujours parfaites… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *