Quand les petits partent plus confiants dans la vie

Les éditions Milan ont la bonne idée de proposer une nouvelle collection, "Mes toutes petites histoires", dont les trois premiers livres sont publiés ce jour.

"Mes toutes petites histoires" propose de vrais albums à partager, que les enfants de 2-3 ans auront plaisir à se faire raconter et que les adultes auront, eux, plaisir à lire. Des récits courts, à l'action simple, centrée sur des problématiques très proches des émotions des tout-petits. Vrai plus, ces ouvrages sont en carton et donc parfaits pour les petites mains !

L’héroïne de Betty voit rouge pique de spectaculaires crises de colère à cause… d’une banane récalcitrante ! En effet, alors qu'elle veut le manger, Betty n'arrive pas à éplucher le fruit : ni avec ses dents, ni avec ses mains, ni même avec ses pieds. Alors, elle pleure, sanglote, se roule par terre !

Un toucan arrive et lui dit : "Tu n'as pas besoin de faire tout ce cirque." Il lui montre alors comment éplucher cette banane, à l'aide de son bec. Betty sourit, puis, se rembrunit. Finalement, elle n'est pas contente car elle voulait l'éplucher toute seule. Alors, elle recommence à sangloter et hurler...

Elle se calme et, alors qu'elle ouvre grand la bouche pour enfin la manger, la banane se casse en deux. Et c'est reparti pour une nouvelle comédie ! Le toucan lui répète "Tu n'as pas besoin de faire tout ce cirque. Si tu continues, c'est moi qui vais manger ta banane. C'est ça que tu veux ?" Enfin, Betty se régale. Est-ce que cela valait bien la peine ?

Une histoire à l’humour très visuel pour évoquer une situation bien connue des parents. Elle les aidera à expliquer aux tout petits lecteurs que, parfois, souvent ou toujours, les colères ne sont pas justifiées. Avec du calme et de l'aide, on arrive à ses fins et l'on peut manger à sa faim. L'humour permet de faire passer le message en douceur !

Betty voir rouge, de Steve Antony, éd. Milan, Collection "Mes toutes petites histoires", 18 p., 8,90 euros. Dès 2 ans

"Un bain petit lapin ? Non ! L'eau, c'est pour les escargots." Mais, les bains de miel, eux, sont réservés aux abeilles et ceux à l'herbe aux coccinelles ! Le charmant héros de cet album va ainsi énumérer plusieurs sortes de bain qui correspondent chacun à un animal précis (gnous, chauves-souris...).

Mais, et lui dans cette histoire ? Eh bien le sien, il le prend dans la mare (ou la baignoire) avec son canard. Toute la tendresse d'un nouveau récit signé Malika Doray. Présenté en double-page, il raconte le plaisir de se laver et montre aux enfants comme il est agréable pour tous d'être propre.

Pas de bain pour les lapins, de Malika Doray, illustré par Annelore Parot, éd. Milan, Collection "Mes toutes petites histoires", 18 p., 8,90 euros. Dès 2 ans

Des animaux différents… et autant de façons de faire pipi ! La girafe : trois mètres de dégringolade, il éclabousse tous les autres. Celui du caméléon est le plus coloré, quant au pipi de singe, c'est la douche car il ne met pas de couche... Quant à ceux des monstres, dinosaures et autres dragon, ça peut être dangereux...

Un tout-carton qui joue l’impertinence et l’humour sur un thème très fédérateur et transgressif pour les plus jeunes. Les rimes résonnent à chaque page pour le bonheur des enfants et des parents. Et à la fin, surprise, tout le monde sur le pot car quand on est grand, on est propre à tout instant !

Tous les pipis de Frédérique Loew, illustré par Adrienne Barman, éd. Milan, Collection "Mes toutes petites histoires", 18 p., 8,90 euros. Dès 2 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *