Quand les premiers pirates sont une jeune fille et un poulpe…

Grâce au succès du dessin animé Wakfu, différents personnages qui apparaissent dans la série ont aujourd'hui leur propre BD. C'est le cas pour Elaine et Encre noire, dont les aventures sont racontées dans Tangomango.

Comme dans tous les dessins animés, certains personnages de "Wakfu" ne font que passer et on se dit que l'on aurait bien aimé les connaître un peu plus. Grâce à la collection Wakfu Heroes des éditions Ankama, le lecteur va pouvoir découvrir les origines et vivre les aventures de certains d'entre eux.

"Tangomango" raconte l'histoire d'Elaine, 12 ans, une navigatrice hors pair. Elle est accompagnée d'un être original, Encre noire, un poulpe ou Kralamoure rose, véritable père pour la jeune fille... Tous deux restaurent un bateau, "Le singe hurleur", pour le remettre à flot et arpenter les mers.

Les Eaux tièdes, l'endroit paradisiaque où vivent nos deux compères, est gouverné par un tyran, Poupo Mongrovejo. Celui-ci est persuadé d'avoir éradiqué tous les pirates depuis la dernière bataille qui l'a vu exterminer Auralis, le dernier grand pirate. Il recherche un mystérieux médaillon et tue tous ceux qui croisent sa route.

De leur côté, Elaine et Encre noire n'hésitent pas à agir en vrais pirates et piller des bateaux qui possèdent des éléments dont ils ont besoin pour finir la réparation de leur navire. Parviendront-ils à reprendre le flambeau des premiers pirates, ceux que l'on appelait "Tangomango"?

Ce duo sympathique devra se méfier de Popo Mogrovejo qui a plus d'un tour dans son sac maléfique. Dans les entrailles de son palais, vit Grigris, son sorcier qui prépare des potions magiques. Dans son ancien bateau, il va rendre visite à des êtres étranges qui vivent à l'abri de tous, des Vovodouns, à qui il promet une nouvelle bataille...

Une bande dessinée drôle et toute en couleurs signée par l'auteur espagnol Adrian. Il connaît bien l'univers des pirates puisqu'il a collaboré à Remington et au Corbeau noir. Cette fois, il est seul au scénario et au dessin. Ce premier tome pose l'intrigue et le lecteur devra être attentif pour ne pas perdre le fil.

L'humour est présent et permet de souffler entre deux explosions... L'héroïne espiègle, Elaine, est attachante et on se demande bien pourquoi elle vit avec ce drôle de personnage. Encre noire, lui, semble très protecteur vis-à-vis de la jeune fille, comme un père. Le début d'une nouvelle série dont on a hâte de connaître la suite !

Tangomango T.1 Les premiers pirates, d'Adrian, éd. Ankama, collection Wakfu Heroes, 56 p., 12,90 euros. Dès 8 ans

Une réflexion au sujet de « Quand les premiers pirates sont une jeune fille et un poulpe… »

  1. Ping : Quand les pirates de Wakfu résistent… | Les enfants à la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *