Quand l’imaginaire offre un beau voyage entre une fille et son père

Imagine porte bien son nom ! Voici un Magnifique album sans texte qui raconte le beau voyage d'une fille et son père. Un coup de cœur pour ce récit poétique !

imagine-encore-lesenfantsalapage

Enorme coup de cœur pour ce magnifique album sans texte où l'imaginaire est à l'honneur ! Après le succès mondial de deux premiers ouvrages, Imagine et Voyage, Aaron Becker revient avec une nouvelle histoire tout aussi enchanteresse et poétique racontée à l'encre, plume et aquarelle. Sublime !

Une petite fille s'ennuie car son père travaille et ne prend pas le temps de s'occuper d'elle. Lassée d'attendre qu'il daigne enfin jouer avec elle, elle dessine une porte à l'aide de son crayon rouge. Celle-ci la conduit à nouveau dans le pays lointain où elle rejoint son ami. De son côté, le père se rend compte de son absence.

Il ne reste que le cerf-volant rouge... Comme la porte est restée ouverte, le père découvre alors le monde merveilleux de sa fille. Ensemble, ils vont vivre une aventure extraordinaire sur l'eau, en l'air, sous l'eau et sous terre... Le décor, une ville sur les eaux, n'est pas sans rappeler Venise.

Un récit empli de magie qui démontre, une fois encore, que de l'imaginaire naissent les plus beaux des voyages. La relation entre ce père absorbé par son travail et sa petite fille rêveuse est vraiment magnifiée dans cette jolie histoire. Les illustrations colorées, avec la touche rouge toujours présente, permettent de s'évader de page en page.

Imagine, encore..., d'Aaron Becker, éd. Gautier Languereau, 40 p., 14 euros. Dès 6 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *