Quand l’imagination permet de s’inventer un ami

Voici un album très original qui glorifie l'imagination. Un enfant solitaire s'invente un ami peu commun : un éléphant. Et, ce, en plein cœur de New York !

John est un petit garçon un peu solitaire et plein d'imagination, alors forcément il a un peu de mal à se faire des copains. Un jour, à sa grande surprise, il découvre un éléphant dans le jardinet, devant sa maison ! Il se précipite pour prévenir ses parents, mais ces derniers le connaissent par cœur, c'est un doux rêveur. Ils n'y prêtent donc guère attention.

Puisque c'est ainsi, John décide d'aller se promener avec son nouvel ami. Et là, surprise personne ne prête attention à eux. "Rien ne pouvait les distraire de leur but : ne pas arriver en retard au bureau. Rien ne pouvait détourner leur attention, même pas la silhouette étonnante du nouvel ami de John."

Le jeune garçon lui présente les boutiques de son quartier : la magsin de bonbons de Mme Pils, la pizzeria de Luigi et la librairie de M. Monk. Côte à côte, John et l'éléphant n'ont pas besoin de se parler, un regard suffit, ils sont si bien tous les deux. Ils vont dans le parc.

Comme il fait chaud, cela semble être le lieu idéal pour se balader. Le pachyderme qui avait vraiment soif, s'y rafraîchit. Les deux amis sourient, ils sont ravis. A la fin de la journée, il décide de garder son secret. Grâce à cette rencontre, le petit garçon va découvrir les joies de l'amitié. Un adorable livre grand format aux illustrations originales.

Un éléphant à New York, de Benoît Broyart, illustré par Delphine Jacquot, éd. Le Seuil jeunesse, 40 p., 16 euros. Dès 5 ans

Une réflexion au sujet de « Quand l’imagination permet de s’inventer un ami »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *