Quand mine de rien, l’enfant apprend et grandit

Voici deux nouveaux ouvrages de la collection "Mine de rien" pour évoquer tous les sujets avec les enfants et avoir les réponses à leurs questions.

Ce document a été créé et certifié chez IGS-CP, Charente (16)

"Parce qu'il n'y a pas de petits sujets pour les petits", le médecin Catherine Dolto et l'éditrice Colline Faure-Poirée ont créé il y a 20 ans la collection "Mine de rien", qui aborde les situations de la vie les plus diverses, des plus graves aux plus légères. "Mine de rien" compte aujourd'hui 75 titres, et plus de 2 millions d'exemplaires vendus.

Tout autour des petits, le monde se déploie et peu à peu se déchiffre. Certaines choses les réjouissent, d’autres leur font peur comme les mots : terrorisme, catastrophe, guerre, attentats... Et certaines images les effraient également. Ils ont besoin d’en parler avec des adultes de confiance.

Mine de rien quand on a très peur ça rassure d’être ensemble, et de mettre des mots sur ce qui fait peur. Car l'important c'est bien de comprendre. Pour ce faire, il n'a rien de mieux que de parler aux petits : ils remarquent quand les plus grands sont préoccupés. Un texte fort pour aborder avec les plus petits des sujets essentiels et actuels.

Les mots et les images qui font peur, de Catherine Dolto, Colline Faure-Poirée, illustré par Frédérick Mansot, Collection "Mine de rien", éd. Gallimard jeunesse, 32 p., 6,20 euros. Dès 3 ans

Ce document a été créé et certifié chez IGS-CP, Charente (16)

L’histoire de manger commence à la Préhistoire, elle est celle de tous les êtres humains. Le rapport à la nourriture a beaucoup évolué. Manger est quelque chose de simple et compliqué à la fois. Avec Mine de rien les enfants découvrent la magie des aliments. Mine de rien quand on sait bien se nourrir on grandit mieux.

Bébé, il faut du lait : soit on tète sa maman, soit on boit au biberon. Au temps de la préhistoire, les hommes mangeaient des aliments crus. Puis, tout a changé dès lors qu'ils ont su faire du feu. Ils ont fait de la poterie et ont fabriqué des outils pour chasser : le mammouth pouvait permettre de nourrir toute une tribu.

L'enfant remonte le temps, de page en page et découvre les bienfaits de l'élevage et l'agriculture qui ont permis de diversifier la nourriture avec des céréales... Les cellules du corps ont besoin de ces aliments pour se développer et permettre à l'enfant de grandir. Et que devient ce que l'on mange ? Un ouvrage instructif à mettre entre toutes les mains.

Histoires de manger, de Catherine Dolto, Colline Faure-Poirée, illustré par Frédérick Mansot, Collection "Mine de rien", éd. Gallimard jeunesse, 32 p., 6,20 euros. Dès 3 ans

Une réflexion au sujet de « Quand mine de rien, l’enfant apprend et grandit »

  1. Ping : Quand le harcèlement est expliqué pour parler et rassurer | Les enfants à la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *