Quand un boxeur se bat aussi contre la société, pour ses droits

Cassius Clay, le boxeur mythique, est conté ici par Catherine Locandro. Si le sport est au coeur de cette biographie romancée, c'est bien de l'Amérique de la ségrégation dont il est question. Une histoire de famille aussi : à lire par tous pour ne jamais oublier ceux qui ont fait l'histoire ! 

CASSIUS-Lesenfantsalapage

Tout le monde connaît Mohamed Ali, l'un des plus grands boxeurs au monde, "The Greatest", mais qui sait vraiment qui il était avant, lorsqu'il s'appelait encore Cassius Clay ? Catherine Locandro propose de découvrir l'enfance de celui qui va vraiment faire comprendre à tous pourquoi la boxe est aussi appelée "Noble art".

L'autrice commence par présenter la mère de Cassius, celle qu'il surnomme affectueusement "Mama Bird". Très vite, le lecteur comprend le lien si particulier que le futur champion a avec cette maman qui tente de les protéger, lui et son frère, de la violence à laquelle ils sont, en tant que personnes noires, confrontées au quotidien.

Cassius, malgré son jeune âge, est révolté de voir la différence de traitement entre Noirs et Blancs dans l'Amérique de la ségrégation dans laquelle il grandit avec son cadet, Rudy. Et pour cause, même un verre d'eau lui est refusé dans un magasin où l'on ne sert que les Blancs...

Le père, Cash, un peintre qui aime dépenser dans les bars l'argent qu'il gagne, décide qu'il est temps d'apprendre à ses fils qui ils sont. Il leur explique que même si l'esclavage est aboli, un Noir doit éviter de faire des vagues : "Parce qu'un Noir, même s'il a raison aura toujours tort face à un Blanc..."

Et puis, un jour, Cassius découvre la boxe et sa vie change. Il remporte ses premières victoires et prend de l'assurance de match en match ! De page en page, on découvre alors à quel point l'arrogant, vite surnommé "la grande gueule de Louisville", était aussi un acharné de travail : footing à l'aube et entraînements toute la journée !

S'il se rapproche des Black Muslims de Malcolm X, et se convertit à l'islam, cela ne changera rien à son talent ! Cassius Clay devient juste Mohamed Ali, "The Greatest" ! Un roman coup de poing qui ravira tous les fans de boxe et les autres lecteurs qui découvriront un homme de conviction, à travers ses proches.

Ce livre ne raconte donc pas seulement l'histoire d'un boxeur, mais celle de l'Amérique de la ségrégation que Cassius Clay, comme Rosa Parks ou encore Martin Luther King, a aidé à changer. Même s'il s'agit d'une fiction, principe de la collection, l'autrice offre un livre très documenté avec de nombreuses citations des proches de Cassius.

On ressent ainsi notamment les sentiments partagés de son frère... Catherine Locandro offre également de nombreux dialogues dans ce livre, ce qui le rend d'autant plus vivant et accessible pour les lecteurs dès 13 ans. Et dire que pour l'autrice il s'agit d'un premier roman pour les adolescents... On attend avec impatience les prochains !

Cassius, de Catherine Locandro, éd. Albin Michel, 352 p., 15 euros. Dès 13 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *