Quand un enfant veut être géant

Louis et, son père, Martin, sont bergers dans les Landes. Montés sur des échasses, ils veillent sur leur troupeau, en hauteur. Mais Martin meurt subitement... Le jeune garçon deviendra-t-il un géant ?

"C'est une histoire qui a commencé entre la terre et l'eau, sur des terres mouillées. Haut perché sur ses échasses, un jeune berger conduisait son troupeau jusqu'à la prairie d'herbe où ses brebis pouvaient brouter. Il s'appelait Louis et ressemblait à l'un de ses oiseaux maigres qui arpentent les marécages."

Le jeune Louis n'est pas seul : il apprend le métier avec Martin, son père. Celui-ci explique à son fils qu'ils sont les derniers géants car ils voient plus haut et plus loin que les autres. Et aussi que l'on sait que quelqu'un est géant lorsqu'il a bon coeur. Mais, un jour un drame survient : Martin tombe de ses échasses, raide mort.

Louis et sa mère Eugénie s’installent en ville. Pour l'aider et gagner de l’argent, Louis livre des journaux, essuie les carreaux et fait des courses pour d'autres. Il va aussi à l’école, de temps en temps. Il se fait de nouveaux copains et apprend à se battre. Puis, un voisin emménage un jour. Louis l'aide à monter son lit.

Il fait ainsi la connaissance des filles de Josef, Sofia et sa petite soeur Maria qui ne parle presque pas. Les fillettes vivent seules avec leur père. Petit à petit ils vont se rapprocher : les parents entre eux et les enfants. Puis, ils déjeunent ensemble tous les dimanche chez les uns et les autres pour ne pas faire de jaloux...

Un soir, Louis a besoin de reprendre de la hauteur. Son père lui manque... Il monte alors sur le toit de son immeuble. Soudain, une voix, c'est Josef ! Ils passent un moment tous les deux. A l'école, Louis apprend qu'il existe des géants dans divers domaines comme Louis Pasteur et Victor Hugo. Il se sent moins seul...

Enfin, il prépare un spectacle pour l'anniversaire de Maria avec Sofia, cette fille spéciale. Petit, Louis voulait devenir un géant. Il a réalisé son rêve car en grandissant le garçon est quelqu'un de bon. Jo Hoestlandt livre une histoire drôle et poétique, où il aborde autant le deuil que la renaissance avec des personnages attachants et touchants.

Géant, de Jo Hoestlandt, éd. Magnard jeunesse, 112 p., 8,90 euros. Dès 8 ans

Une réflexion au sujet de « Quand un enfant veut être géant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *