Quand un jeune homme délaissé découvre la loyauté

Voici un roman historique qui raconte l'histoire de Périco, un jeune homme délaissé par son père qui va découvrir la loyauté, en pleine dictature franquiste...

OK, Señor Foster

Perico, douze ans, livré à lui-même depuis la mort de sa mère, n’a pour seul horizon qu’Umbría, son village de pêcheurs de la côte andalouse. Il croit que sa vie ne changera jamais. Pourtant, un jour, sur la plage, il rencontre le señor Foster, un Anglais fascinant qui vit retiré dans une belle maison dans les dunes et prend des photos étranges.

Il l’embauche pour lui livrer son courrier. Grâce à Foster, grâce à la perte du billet de mille pesetas qui devait servir à payer la licence de pêche de son père, grâce au vol qu’il commet pour le remplacer, Périco prend conscience qu’il y a deux Umbría. Un village de jour, en surface ; un village de nuit, secret, plus vrai.

Et Perico se pose d'autres questions. Ismael, le tanneur qui vit en ermite, est-il vraiment un repris de justice analphabète ? Et le zélé sergent Efrén, n’est-il qu’un flic orgueilleux et borné ? Comment sortir de la chape de plomb d’une dictature franquiste qui pèse sur l’Espagne depuis trente ans ? Comment retrouver le goût de la liberté ?

L'histoire se déroule dans un petit village pauvre de pêcheurs de la province de Huelva en Andalousie durant la période franquiste. Perico vit avec un père peu aimant. C'est un garçon curieux qui va ouvrir les yeux grâce aux liens qu il tisse avec l étrange señor Foster, photographe anglais, et avec Ismaël, un mystérieux ermite, tanneur de son métier.

Une intrigue parallèle se noue autour de faux-monnayeurs portugais. L'enquête est menée tambour battant tandis que Perico, aidé de son amie Bellita, va lever le voile sur les secrets de Foster et d'Ismael. Malgré la pesanteur du contexte historique, Perico fait l'apprentissage de la loyauté et de l'honnêteté, et de nouveaux horizons s'ouvrent à lui.

OK, Señor Foster, d'Eliacer Cansino, éd. L'école des loisirs,  208 p., 16 euros. Dès 12 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *