Quand un livre rend hommage à l’ennui

Dans cet album, l'héroïne explique que si elle aime jouer avec ses copains, elle apprécie aussi de s'ennuyer... Car au final, on ne s'ennuie jamais vraiment !

J'aime m'ennuyer

Le nouvel album d'Ingrid Chabbert rend hommage à l'ennui car au final, on ne s'ennuie jamais quand on s'ennuie ! "J'ai des tas de copains et pas assez de doigts pour les compter. Ensemble, on joue. on invente des histoires (...) Parfois, on s'ennuie aussi. Mes copains détestent s'ennuyer." Ils râlent et ronchonnent.

L'héroïne à couettes, elle, avoue aimer s'ennuyer. L'ennui, c'est ne pas savoir quoi faire ou ne rien avoir envie de faire et donc c'est un moment où tout est possible... Compter les dents de son chien, discuter avec le mur du voisin, toucher son nez avec sa langue, faire des roulades, faire une sieste...

Tant de choses à faire ou à rêver ! On découvre aussi que l'on peut faire des courses de crottes de nez, même si le chien peut venir les perturber... En résumé quand elle s'ennuie, au final elle ne s'ennuie pas ! Et si elle proposait à ses amis qu'ils s'ennuient tous ensemble ?

Ingrid Chabbert offre donc une nouvelle histoire adorable pour expliquer aux enfants que s'ennuyer peut être chouette, il suffit d'un peu d'imagination... Les illustrations de Sébastien Chebret apporte une touche d'humour à ce récit tout en tendresse. A lire et relire quand on s'ennuie de préférence !

J'aime m'ennuyer, d'Ingrid Chabbert, illustré par Sébastien Chebret, éd. Frimoüsse, 36 p., 13,50 euros. Dès 4 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *