Quand un manga atteint les sommets

Vertical est un manga dont l'histoire se situe au milieu des Alpes japonaises. L'aventure de ces hommes qui mettent leur vie en danger pour en sauver d'autres ! Le premier tome d'une série couronnée de succès au Japon.

Sanpo Shimazaki est un amoureux de la montagne. Il lui consacre toute sa vie, et après avoir vaincu les plus hauts sommets du monde, de l’Everest au Mont Rainier, il est de retour dans son pays natal, le Japon. Il vit dans une tente sur les pentes du mont Hotaka dans les Alpes japonaises avec pour seul toit le ciel étoilé.

Considéré comme un grand spécialiste des sommets, il est engagé en tant que secouriste volontaire, pour aller sauver les promeneurs imprudents, les skieurs en danger, les alpinistes inconscients. Sanpo sait quels innombrables dangers recèle la montagne, si belle soit-elle. Il connaît aussi toutes les méthodes pour y survivre !

Un manga dont le personnage principal est atypique et peut faire des blagues après avoir retrouvé un corps sans vie... Un récit poignant qui oscille entre sauvetages et flash-back, où le héros explique aussi les bons gestes et les attitudes correctes à avoir en montagne. L'auteur réussit à merveille à communiquer cette passion.

Petit à petit, Sanpo dévoile un passé douloureux et le lecteur comprend pourquoi il vit ainsi, seul. Les différents personnages rencontrés ont eux aussi, chacun leurs raisons de venir défier la nature et c'est cela la force de l'histoire. Le réalisme des dessins permet une immersion totale dans ce milieu magnifique et hostile à la fois.

Le début d'une série couronnée de succès : 2008 le grand prix Manga Taisho Award, puis le Shogakukan Manga Award en 2009. Elle a donné naissance à un film live en 2011. On attend le deuxième tome avec impatience pour découvrir un peu plus la policière Shiina qui s’acclimate à l’univers montagnard, au côté de Sanpo.

Vertical, de Shinichi Ishizuka, éd. Glénat, 224 p., 7,60 euros. Dès 12 ans

Une réflexion au sujet de « Quand un manga atteint les sommets »

  1. Ping : Quand la montagne se montre belle et cruelle | Les enfants à la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *