Quand un ours préfère se faire des amis qu’hiberner

C'est l'hiver, mais l'ours Isidore ne dort pas. Est-il le seul ? il sort pour le découvrir. Sur son chemin, il va se faire de nouveaux amis... Un adorable ouvrage qui réchauffe le coeur !

Tu ne dors pas, Isidore

L'hiver, tous les ours hibernent. Tous ? Non ! Isidore, lui, n'a pas sommeil. Pourtant, il vient de finir le dernier livre de sa bibliothèque et il a même bu une tisane. Mais rien n'y fait ! Et pour cause, une question lui traverse l'esprit : est-ce que tout le monde dort l'hiver ?

Pour le savoir, il décide de quitter sa grotte et se met en route pour découvrir ce qui se passe dehors. Il met son bonnet préféré et sort. Comme d'habitude, il laisse la clé sur la porte au cas où l'un de ses amis viendrait lui rendre visite... Mais l'hiver, personne ne vient.

Alléché par une bonne odeur de soupe, il s'arrête devant chez un blaireau qui l'invite à entrer et lui offre un bol de sa soupe. Ils partagent un moment de chaleur. Ils repartent même ensemble pour continuer leur conversation. Sur leur route, ils vont secourir un lapin mal en point.

La neige trop lourde a entraîné l'écroulement de son terrier. Tous trois poursuivent leur chemin, ensemble et croisent deux chiens affamés. Blaireau leur offre de la soupe. Une tempête de neige complique le chemin du retour. Isidore propose de se mettre devant pour tous les protéger.

Au final l'hiver d'Isidore, grâce à cette expédition mouvementée, ne sera finalement pas aussi solitaire et ennuyeux que prévu. L'ours se fait des amis, qui sont bien contents d'avoir croisé sa route. Et une surprise les attend lorsqu'ils arrivent à la tanière... Une tendre histoire où l'amitié et l'hospitalité sont louées.

Tu ne dors pas, Isidore ?, de Frédéric Stehr, éd. L'école des loisirs, p., 12,50 euros. Dès 3 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *