Quand une enquête a du chien, le flaire aide à arriver à ses fins

Voici le deuxième tome des aventures de Darkus Kingsley, le jeune garçon en tweed. Son père a disparu et d'horribles chiens attaquent des policiers en plein Londres, à la pleine lune...

Darkus, l'apprenti détective en tweed, découvre que son père s'est envolé, ne lui laissant comme équipier que le vieux cabot familial, mais surtout ex-chien policier. Tous les deux auront bien besoin de leur flair pour résoudre le mystère qui effraie Londres : de sinistres chiens dressés attaquent des policiers à la pleine lune.

Une rumeur folle court sur un loup-garou aperçu en plein cœur de la capitale. Sur la piste de ces dangereuses créatures, Darkus relève des indices laissés par son père... Et voilà que le jeune homme est pris en chasse par deux limiers. Darkus et son détective d epère vont-ils eux aussi succomber aux effets de la pleine lune ?

Une nouvelle enquête palpitante pour le duo so british qui n'a rien à envier à Sherlock Holmes et son acolyte Watson ! Une subtile référence au chien des Baskerville du célèbre Sir Arthur Conan Doyle. Toujours autant d'humour et le même ton décalé qui plaira aux lecteurs dès 10 ans.

Du suspense, un héros hors norme dont le père est totalement loufoque, des personnages secondaires originaux (Barabas King qui cite du Shakespeare...). Enfant, l'auteur, Rohan Gavin était un grand lecteur et un adepte des aventures de Tintin. Aujourd'hui cela se ressent dans ses écrits. Un livre qui a tout pour plaire !

Détectives de père en fils T.2 Le mystère loup-garou, de Rohan Gavin, éd. Gallimard jeunesse, 384 p., 17,50 euros. Dès 10 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *