Quand une fillette est confrontée au monde des adultes…

Momo, la petite fille rousse aux cheveux courts est de retour ! Une ode à l'enfance, à ces grands moments de bonheur, mais aussi de peine, de questionnements, d'espoirs et d'inquiétudes...

momo tome 2

L'adorable Momo est de retour ! La petite fille aux cheveux courts est bien triste : elle vient de perdre sa grand-mère et son papa est encore parti sur son bateau, en campagne de pêche, loin et injoignable. Heureusement pour la fillette, tout le village fait front autour d’elle.

Même ce bougon de poissonnier, le chauve barbu, qui décide d’accueillir Momo pour quelques temps chez lui. (Il faudra juste qu’elle sache garder son secret en échange : oui, il adore les chats, et il en élève toute une tribu !). Une fois qu'elle a englouti son plat de saucisse-purée, elle file dehors, évite la bande de motards et fonce sur la plage.

Lasse que l’on soit incapable de lui dire quand rentre son papa et où a disparu sa grand-mère, Momo part à l'aventure. Comme elle n’en fait toujours qu’à sa tête, elle se débrouillera pour les retrouver toute seule ! Elle rencontre un sans-abri qui vole les annuaires pour que les gens recommencent à se parler...

En parallèle, le lecteur suit aussi les débuts d'une histoire d'amour cahotique entre les adolescents Françoise et Tristan... Les deux rebelles se parlent mal, mais c'est pour se dire qu'ils s'apprécient... Ils vont tirer la petite Momo d'une situation bien compliquée et la ramener près de son père qui rentre enfin au port !

Avec Momo, Jonathan Garnier et Rony Hotin recomposent le parfum inoubliable de l'enfance, le temps des copains, des découvertes, des petites bêtises, des grands bonheurs et des gros chagrins. Une bande dessinée où les sentiments sont bien retranscrit : le lecteur partage tristesse, joie et inquiétudes des personnages !

Momo T.2, Jonathan Garnier, illustré par Rony Hotin, éd. Casterman, 80 p., 16 euros. Dès 8 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *