Quand une petite fille sait aussi, parfois, être parfaite

Revoici Zoé, la petite fille coquine qui peut aussi devenir adorable quand elle est une princesse parfaite. 

Cet été, comme chaque année, Zoé part en vacances à la mer. Intrépide, il faut sans cesse la surveiller car elle fait souvent des bêtises qui la mettent en danger. Mais quand elle devient une Princesse Parfaite, Zoé sait qu'au bord de l'océan, il faut être prudent. Elle promet de bien écouter et que ses parents n'auront pas à s'inquiéter.

Mais, arrivée sur la plage, les promesses sont vite oubliées. "Je suis grande, je veux mettre la crème toute seule", explique Zoé. Mais, elle oublie certains endroits et attrape des coups de soleil, notamment dans le dos... Heureusement, parfois, elle demande à son papa de l'aider. Celui-ci en profite pour lui en remettre un peu, sur le nez, pour rigoler.

Ces dernières péripéties ne l'arrêtent pas pour autant, elle part sur les rochers, trop pressée, sans ses chaussures. Résultat, elle se coupe l'orteil sur un coquillage. En revanche, quand elle est une princesse parfaite, pour partir à la chasse aux crabes, elle s'équipe comme il faut : sandalette, épuisette et lunettes !

Princesse Parfaite, T.23 Zoé à la plage, de Fabienne Blanchut, illustré par Camille Dubois, éd. Fleurus, 30 p., 6,10 euros. Dès 4 ans

Cette fois, Zoé passe quelques jours à la ferme. Elle ne cesse d'embêter les animaux : elle les poursuit tous pour leur mettre un joli ruban... Ou pire, elle approche du bélier qui lui donne un coup de cornes ! Mais, quand elle est sage, elle promet de bien s'occuper des petits et surtout de rester calme en faisant attention aux adultes.

Sur la dernière page, le lecteur retrouve Zoé endormie dans un hamac, épuisée par tous ces incidents. Le fermier la retrouve et au moment où il l'a soulève pour l'emmener dans la maison, il la voit ouvrir un œil. Elle demande alors : "Tu crois que je suis une Fermière Parfaite ?" et se rendort aussitôt...

Princesse Parfaite, T.24 Zoé à la ferme, de Fabienne Blanchut, illustré par Camille Dubois, éd. Fleurus, 30 p., 6,10 euros. Dès 4 ans

Le duo Fabienne Blanchut à l'écriture, Camille Dubois au dessin, fonctionne à merveille. Les textes en rime sont accessibles pour les lecteurs dès 4 ans. Les illustrations tendres montrent bien les émotions et fourmillent de petits détails à observer. Construit par double-page, le livre permet aux enfants de comprendre ce qui est bien, en rigolant.

4 réflexions au sujet de « Quand une petite fille sait aussi, parfois, être parfaite »

  1. Ping : Quand les princesses sont à l’honneur chez Fleurus | Les enfants à la page

  2. Ping : Quand les petites filles ne sont pas toujours parfaites… | Les enfants à la page

  3. Ping : Quand un drôle d’animal a laissé des empreintes dans la neige | Les enfants à la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *