Quand une jeune fille se découvre en aidant les autres

Le temps d'un été, une adolescente pleine de doutes vit une exceptionnelle aventure en Mongolie. Elle en reviendra bouleversée et transformée à jamais.

Amélia, 16 ans, vit dans une famille aisée. Fille unique de parents très aimants, mais très occupés, elle se réfugie dans la gourmandise. Dès qu'elle le peut, elle mange... Elle traîne ses kilos en trop comme une punition. Mais l'arrivée d'une lettre étrange venue de Mongolie va bouleverser la banalité un peu mélancolique de son quotidien...

En effet, Isaure, sa mère, reçoit un courrier pour la prévenir que The Shelter, l'association humanitaire à laquelle elle verse de l'argent, a changé de direction. Nikita, le Français qui l'avait créée est mort, remplacé par Bakar. Isaure a passé deux mois à Oulan-Bator après son concours à la magistrature. Cette expérience avait énormément compté dans sa vie.

A la surprise générale, le père d'Amélia propose de se rendre sur place. Finalement, la jeune fille partira seule, son père étant retenu par une réquisition au tribunal. Quel choc ! Amélia se retrouve ainsi confrontée à un monde à l'opposé du sien où la misère est reine. Mais, elle va se surprendre et se jeter corps et âme dans sa mission bénévole.

Rapidement, après avoir fait la connaissance de l'équipe qui travaille sur place et avoir pris le rythme des journées, Amélia s'attache à Mukshuk, un garçon brutalisé par son père et accueilli par l'ONG. Avec Franck, qui remplace Bakar pendant quelques semaines, elle va patrouiller la nuit et rechercher une jeune fille sur le point d'accoucher et donc en danger.

Doucement, Amélia change et revoit ses priorités : "On mangeait tous les jours la même chose, mais, pour être honnête, c'était bien la première fois que la bouffe n'était plus au centre de mes préoccupations." Elle va aussi découvrir les coutumes du pays de Gengis Khan, comme la fête de Naadam où des lutteurs s'affrontent.

"Si j'avais été chez moi en train de regarder un documentaire sur cette fête (hypothèse très peu probable), j'aurais peut-être trouvé que les participants avaient l'air ridicules, dans leur slip bleu roi, avec leur chapeau à pointe sur la tête. A l'inverse, c'était tout sauf grotesque. J'étais prise dans le jeu, comme les enfants..."

Et ce séjour dans le pays "où naissent les nuages" va avoir une conséquence inattendue pour Amélia : elle va découvrir qui elle est vraiment. Un nouveau roman touchant signé Annelise Heurtier. Un voyage qui amène les lecteurs dans la Mongolie d'aujourd'hui. L'aventure inattendue en forme de quête de soi : émotions garanties.

Là où naissent les nuages, de Annelise Heurtier, éd. Casterman, 208 p., 12 euros. Dès 12 ans

Une réflexion au sujet de « Quand une jeune fille se découvre en aidant les autres »

  1. Ping : Quand le drame des migrants est raconté dans un roman | Les enfants à la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *