Quand une petite fille s’imagine reine…

Une petite fille s'imagine reine d'un royaume où elle pourrait faire tout ce dont elle a envie sans que personne ne la contredise... 

Quand je serai reine

Et si ? Une petite fille s'imagine reine de son royaume : les adultes se prosterneront devant elle et la prendront enfin au sérieux. Sinon, ils le savent, ils finiront enfermés au donjon... Quant à ses amis les animaux, elle les libérera et vivra avec eux. Mieux, elle se brossera avec un hérisson et dessinera avec un caméléon.

Puis, elle partira en expédition pour découvrir le monde. "En chemin, j'apprendrai le langage des dauphins et ils me raconteront des blagues sur les marins." Finies les robes, elle sautera dans les flaques de boue en bottes et salopette... En résumé, toutes les folies seront permises !

"Chaque enfant s'endormira devant des dessins animés. On mangera de la glace toute la nuit sans avoir peur des caries. Dans mon royaume, ça n'existera pas, tout comme les punitions et le pâté de foie." Plus de chou de Bruxelles non plus, mais des "tonnes de caramels".

Son armée ne sera composée que de filles : "piratesses, chevalières, et ninjas, elles seront belles et fortes à la fois." Et toutes ces choses qu'elle supprimera : plus de petit frère ou de petite sœur, plus de savon... Un adorable album plein d'humour et d'imagination qui plaira sans aucun doute à tous les enfants.

Quand je serai Reine, d'Emilie Chazerand, illustré par Gérald Guerlais, éd. Gautier-Languereau, 32 p., 13 euros. Dès 3 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *