Quand Joann Sfar rend hommage au peintre Dali et à l’art

La nouvelle BD de Joan Sfar propose de plonger dans l'univers de Salvador Dali, revu et corrigé par l'auteur à succès... Un mélange sulfureux et une réflexion aussi sur la société actuelle : tout un programme !

fin-de-la-parenthese-joann-sfar-lesenfantsalapage

Seabearstein met fin à son exil d'artiste maudit pour participer à une expérience artistique hors normes. L'art étant à ses yeux la seule issue possible pour une société en prise à un obscurantisme croissant, le peintre est chargé de réveiller le seul prophète non-religieux possible, qui n'est autre que Salvador Dali, maintenu cryogénisé à Paris.

Le décor est planté pour cette nouvelle bande dessinée signée Joann Sfar... Pour parvenir à ses fins, son héros, roux aux yeux bleus, devra invoquer l'esprit  du peintre grâce aux mises en scènes de quatre plantureux modèles de haute couture qui recomposent des tableaux de Dali.

Coupés de toute communication avec le monde extérieur, ils embarquent pour un trip mystique et philosophique totalement inédit. Sauront-ils faire renaître l'esprit du peintre surréaliste ? Et s'ils y parviennent, que pourront la culture, la connaissance et l'amour dans un monde chahuté ?

Des questions d'autant plus fondamentales que le héros sera, à l'issue de cette parenthèse, confronté à une réalité violente. Un vibrant hommage à Dali et aux arts en général. Dans cet album, on retrouve tout l'univers de Sfar, mélange d'érotisme et d'érotisme, avec ses corps toujours aussi étranges et ses personnages torturés.

Le héros de Sfar sera considéré comme un sacré veinard par certains car il s'enferme avec quatre muses. Un voyage parfois halluciné au milieu des oeuvres du maître espagnol. A noter que Sfar s’expose à l’Espace Dali (11 rue Poulbot, 75018) à Paris. Joann Sfar – Salvador Dali, une seconde avant l’éveil a lieu jusqu'au 31 mars.

Fin de la parenthèse, de Joann Sfar, éd. Rue de Sèvres, 112 p., 20 euros. Dès 16 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *